La Bourse de Paris-Les valeurs du jour jeudi (clôture)

jeudi 23 octobre 2014 19h36
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 23 octobre (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la
Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a accru ses gains
dans l'après-midi et clôturé en hausse de 1,28% à 4.157,68
points dans le sillage de New York.
    Les marchés d'actions ont trouvé un réconfort dans des
trimestriels meilleurs qu'attendu de General Motors,
Caterpillar ou Nokia et un indice des
indicateurs avancés des Etats-Unis en hausse plus forte que
prévu en septembre (+0,8%). 
    Les places européennes ont également été soutenues par
l'annonce d'une accélération inattendue de l'activité du secteur
privé dans la zone euro en octobre et quelques
résultats de sociétés de bonne facture : 
    
    * SAFRAN (+4,98% à 48,845 euros) a fini en tête des
hausses du CAC 40 après un solide chiffre d'affaires
trimestriel, tiré par ses activités de propulsion (première
monte et maintenance) pour l'aviation civile, qui permet au
groupe de se dire "confortable" avec ses objectifs 2014.
 
    
    * ORANGE (+4,63% à 11,42 euros) a confirmé sa
progression sur la voie du redressement avec une marge
opérationnelle stable au troisième trimestre grâce à des
réductions de coûts plus rapides que prévu et un ralentissement
de la baisse de ses revenus. Plus forte
progression de l'indice Stoxx des télécoms européens 
(+1,34%), Orange a été également le principal contributeur de
cette hausse.
    
    * Les TECHNOLOGIQUES (+1,28%) - emmenées par les
publications de Nokia (+3,53%) et Logitech (+6,61%) -
et les BANCAIRES (+0,83%) ont été les autres moteurs de
la hausse en Europe. Les 130 plus grosses banques de la zone
euro ont été informées ce jeudi par la BCE des résultats des
"stress tests" qui seront rendus publics
dimanche. 
    ALCATEL-LUCENT a gagné 2,2% à 2,093 euros. SOCIETE
GENERALE a pris 2,24% à 38,605 euros, CREDIT AGRICOLE
 1,71% à 11,595 euros et BNP PARIBAS 1,51% à
49,205 euros. 
    
    * TOTAL a profité de la hausse des cours du
pétrole brut et a gagné 2,74% à 45,81 euros, tandis que les
groupes de services pétroliers ont été pénalisés par les
réductions d'investissements dans cette industrie. CGG 
a abandonné 2,82% à 5,345 euros et poursuivi sa 'descente aux 
enfers', le titre ayant perdu près de 34% depuis son plus haut
(8,065 euros) du rally d'été touché le 10 septembre. TECHNIP
 a cédé 0,07% à 56,31 euros.
    
    Les contre-performances trimestrielles du jour ont été
lourdement sanctionnées. 
       
    * MICHELIN (-4,91% à 67,04 euros) a accusé la plus
forte baisse de l'indice SBF 120, le fabricant de
pneumatiques ayant revu en baisse sa prévision de ventes en
volume pour 2014 et fait état d'un recul de son activité au
troisième trimestre. 
    
    * GEMALTO a perdu 4,46% à 60,24 euros. Le rebond de
6,56% du titre au cours des deux séances précédentes n'aura pas
résisté à la publication par le spécialiste des paiements
sécurisés d'un chiffre d'affaires du troisième trimestre en
croissance de 6% à changes constants mais qui a une nouvelle
fois déçu le marché. Dégradé par plusieurs
brokers ces derniers mois, Gemalto a perdu plus de 32% depuis un
plus haut de 78,64 euros le 26 août et un plus bas touché lundi
à 53,12 euros.
      
    * DASSAULT SYSTEMES a lâché 3,95% à 46,92 euros,
des analystes et des traders ayant jugé les prévisions 2014 
trop prudentes au regard de la forte hausse du chiffre
d'affaires du groupe au troisième trimestre. 
    
    * PUBLICIS a perdu 2,89% à 52 euros. Le groupe
mise sur un plan stratégique qui sera présenté début novembre
pour rebondir après une année laborieuse plombée par l'échec de
son projet de fusion avec l'américain Omnicom.
 
    
    * En revanche, PERNOD RICARD a gagné 2,24% à 88,41
euros après avoir fait état d'un retour à la croissance avec un
chiffre d'affaires en légère hausse grâce à une amélioration
graduelle de ses ventes en Asie au premier trimestre de son
exercice 2014-2015, tout en faisant des projections prudentes
pour ses résultats annuels. 
    
    * SARTORIUS STEDIM BIOTECH (+6,71% à 138,30 euros)
a signé la plus forte hausse de l'indice SBF 120. Oddo
Securities a relevé son conseil de neutre à achat sur la valeur
et porté son objectif de cours de 133 à 150 euros au lendemain
de la publication d'un chiffre d'affaires supérieur aux attentes
sur neuf mois.
    
    * SOITEC a fait un bond de 6,67% à 2,08 euros. Le
fabricant de matériaux semi-conducteurs a conclu un accord
commercial dans le solaire en Amérique du Nord. 
    
    * INTERPARFUMS a grimpé de 4,54% à 20,5 euros,
après une croissance de ses résultats trimestriels conforme à
ses propres prévisions. 
    
    * GROUPE FNAC a gagné 3,82% à 30,97 euros, le
distributeur de biens culturels et d'électronique grand public
ayant renoué avec la croissance au troisième trimestre, pour la
première fois depuis au moins trois ans. 
    
    * EUROPACORP (+3,91% à 3,99 euros) a annoncé
mercredi soir le closing de sa ligne de crédit d'une durée de
cinq ans de 400 millions de dollars, assortie d'une clause
"accordéon" de 150 millions et d'une ligne de crédit secondaire
de 50 millions. (Le communiqué : bit.ly/1t63Wir)

 (Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique
Rodriguez)