** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la mi-séance en Europe **

mercredi 22 octobre 2014 12h46
 

* Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris 
    * Les valeurs à suivre à Wall Street : 

    PARIS, 22 octobre (Reuters) - Les Bourses européennes marquent le pas à
mi-séance mercredi alors que les futures à Wall Street laissent présager une
ouverture en baisse des marchés américains après leur forte hausse de la veille.
    Des inquiétudes sur les "stress tests" en cours dans le secteur bancaire
pèsent sur la cote mais les marchés restent soutenus par l'anticipation de
nouvelles mesures de la Banque centrale européenne (BCE) pour soutenir la
croissance et éloigner les risques de déflation.
    À Paris, le CAC 40 abandonne 6,28 points ou 0,15% à 4.074,96 points
vers 10h25 GMT, après son bond de 2,25% mardi. Le Dax à Francfort a lui
aussi succombé à la tendance baissière, cédant 0,05%, et le FTSE lâche
0,17% à Londres. Seul le marché suisse surnage avec un gain de 0,28%.
     L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 cède 0,27% et l'EuroFirst 300
 retombe de 0,20% au lendemain d'une hausse de 2,1%. 
    A ce stade, les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture du
S&P-500 en repli de 0,3% à Wall Street, une consolidation logique après son bond
de 1,96% mardi qui constituait sa meilleure performance depuis octobre 2013.
    Selon l'agence de presse espagnole EFE, qui cite des sources financières non
identifiées, au moins 11 banques de six pays européens, dont trois grecques,
pourraient avoir échoué aux tests de résistance menés par la BCE et dont les
résultats seront officiellement annoncés dimanche. 
    Citées par EFE, les banques grecques Bank of Piraeus et Alpha Bank
 trébuchent de respectivement -3,94% et -2,8% mais sans déstabiliser le
secteur. L'indice sectoriel européen affiche même une hausse de 0,15%,
aidé par Crédit Suisse (+1,2%) et UBS (+0,8%).
    Du côté des résultats, le groupe suisse d'ingéniérie ABB (+1,9%)
se maintient en tête des hausses du FTSEuroFirst 300 après l'annonce d'un bond
de 24% de son carnet de commandes au troisième trimestre alors que British
American Tobacco, plus forte baisse, perd 4% en réaction au recul de ses
ventes de cigarettes qui s'accélère.  
    A Paris, les investisseurs saluent les résultats de Valeo (+1,6%),
plus forte hausse du CAC, mais sanctionnent ceux de Bic.
  
    Sur le marché des changes, le dollar s'apprécie légèrement face à l'euro, à
1,2692, et reste inchangé contre le yen dans l'attente des chiffres de
l'inflation aux Etats-Unis en septembre publiés à 12h30 GMT. Un chiffre
inférieur aux attentes relancerait les spéculations sur un report des premiers
relèvements de taux aux Etats-Unis après la fin du programme d'assouplissement
quantitatif de la Réserve fédérale. 
    Les rendements obligataires européens restent orientés à la baisse en
réaction aux intentions prêtées à la BCE de racheter des obligations
d'entreprises à partir de 2015.
    Sur le marché pétrolier, le Brent de mer du Nord, en hausse de 0,5% à 86,65
dollars, poursuit sa fragile remontée après son plus bas de quatre ans de 82,60
touché jeudi dernier.    
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
    

 (Véronique Tison pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)