** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la clôture en Europe **

lundi 20 octobre 2014 17h56
 

PARIS/LONDRES, 20 octobre (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en
baisse lundi, effaçant en partie leurs gains de vendredi, pénalisées par la
chute du compartiment technologique provoquée par l'avertissement de l'allemand
SAP et les résultats décevants de l'américain IBM.
    À Paris, le CAC 40 a terminé en baisse de 1,04%, soit 41,94 points, 
à 3.991,24 points. Le Footsie britannique a cédé 0,68% et le Dax
allemand 1,5%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 et le
FTSEurofirst 300 reculaient respectivement de 1,09% et 0,55%.
    A l'heure de la clôture en Europe, Wall Street évoluait sur une note
dispersée, avec un Dow Jones affecté par les résultats décevants d'IBM
. 
    A Francfort, SAP, plus forte baisse du Dax, a lâché 5,76%, entraînant
l'ensemble du secteur technologique en Europe (-2,33%). L'éditeur de
logiciels a réduit lundi sa prévision de bénéfice d'exploitation pour l'ensemble
de l'exercice 2014. 
    Les intervenants de marché estiment également que la Bourse allemande, qui a
sous-performé les autres grands indices, pâtit des inquiétudes sur la
croissance.
    Dans son rapport mensuel, la Bundesbank estime que la première économie de
la zone euro se rapproche dangereusement de la récession et que le produit
intérieur brut (PIB) ne devrait pas ou peu s'améliorer au second semestre.
 
    Portugal Telecom a abandonné 10,05% et touché un nouveau plus bas
historique lundi, sur le risque que le groupe ne soit jamais remboursé d'une
dette de 900 millions d'euros en raison des déboires de la galaxie Espirito
Santo. 
    Du côté du pétrole, les cours sont repartis à la baisse, avec un baril de
Brent sous les 85 dollars, ce qui pèse sur l'indice regroupant les
valeurs pétrolières et parapétrolières européennes (-2,35%).
    Le repli des places européennes est limité par une actualité chargée du côté
des fusions et acquisitions et par la bonne tenue de l'action Electrolux
 (+6,32%) après les résultats du troisième trimestre du groupe
d'électro-ménager suédois. 
    Nutreco (+39,47%) affiche de loin la plus forte hausse de l'indice
Stoxx 600 après que SHV, société néerlandaise de
capital-investissement, a annoncé le lancement d'une offre amicale de rachat du
spécialiste de la nutrition animale pour 2,7 milliards d'euros au total.
 
    Adidas a pris 3,61% après des informations du Wall Street Journal
disant qu'un groupe d'investisseurs comprenant Jynwel Capital et des fonds
affiliés au gouvernement d'Abou Dhabi souhaitent racheter au groupe d'articles
de sport sa marque américaine Reebok pour environ 2,2 milliards de dollars (1,7
milliard d'euros). 
    Bolloré, en tête des baisses du Stoxx 600 devant SAP, a dégringolé
de 11,53% tandis qu'Havas a pris de 1,40% à la suite de l'annonce
vendredi d'une offre publique d'échange de son premier actionnaire.
    Sur le marché des changes, l'euro affiche une légère hausse (+0,18% vers
15h40 GMT) par rapport au dollar après que la Banque centrale européenne (BCE) a
annoncé avoir commencé ses rachats d'obligations sécurisées, une des mesures de
stimulation la BCE destinées à relancer l'économie de la zone euro.
 
        
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
    * Les Bourses européennes en 2014 : (link.reuters.com/pap87v)
    * Performances d'actifs en 2014 : (link.reuters.com/gap87v)

 (Alistair Smoot, Benoît van Overstraeten et Mathilde Gardin pour le service
français, édité par Nicolas Delame)