LEAD 1-UE-Vers un accord franco-allemand sur l'investissement

lundi 20 octobre 2014 17h22
 

* Pas de "pacte" mais des gages réciproques

* L'Allemagne prêt à s'engager sur les investissements (Actualisé avec déclarations)

par Jean-Baptiste Vey

BERLIN, 20 octobre (Reuters) - Paris et Berlin se sont engagés lundi à adopter des propositions communes pour stimuler les investissements dans une Union européenne menacée par une panne de croissance, démentant l'existence d'un "pacte" franco-allemand pour permettre à la France d'échapper à des sanctions européennes.

Les ministres allemand et français des Finances, Wolfgang Schäuble et Michel Sapin, se sont rencontrés à Berlin en compagnie des ministres de l'Economie des deux pays, Sigmar Gabriel et Emmanuel Macron, à l'orée d'une séquence cruciale.

Les chefs d'Etat et de gouvernement de la zone euro se réunissent en fin de semaine à Bruxelles avant que la Commission européenne se penche sur le projet de budget 2015 de la France.

Selon l'hebdomadaire allemand Der Spiegel, Paris et Berlin mettent au point un accord par lequel la France s'engagerait à fournir à Bruxelles une feuille de route détaillée en matière de réduction de déficit et de réformes structurelles.

En échange, Berlin s'opposerait à l'adoption d'éventuelles sanctions que pourrait proposer la Commission européenne à l'encontre de la France qui a reconnu qu'elle ne respecterait pas son engagement à ramener son déficit public sous le seuil de 3% du PIB l'an prochain. Le projet de loi de Finances 2015 prévoit un déficit public de 4,3%.

"Il n'y a pas de pacte, nous ne cherchons pas un pacte, nous cherchons simplement à ce que chacun d'entre nous prenne ses responsabilités", a déclaré Michel Sapin lors d'une conférence de presse à Berlin avec ses homologues allemands.   Suite...