Bourse-Les parapétrolières en baisse, GS conseille la prudence

lundi 20 octobre 2014 11h56
 

PARIS, 20 octobre (Reuters) - Les valeurs parapétrolières reculent lundi en fin de matinée à la Bourse de Paris, Goldman Sachs conseillant de rester prudent concernant ce secteur après la baisse des cours du pétrole, qui a ravivé les incertitudes autour des investissements des grands groupes pétroliers.

A 11h46, le titre CGG perd 4,59% à 5,681 euros, Vallourec 2,23% à 30,065 euros et Technip 2,07% à 56,34 euros. Le SBF 120 cède 0,36% et l'indice Stoxx du secteur européen de l'énergie 1,57%.

Les cours du pétrole ont lourdement chuté depuis plusieurs mois, plombés, notamment, par les craintes d'une surproduction dans un environnement économique difficile. Le baril de Brent (-0,12% à 86,06 dollars) est ainsi tombé la semaine dernière à un plus bas de près de quatre ans (fin novembre 2010).

Et les investisseurs craignent que la chute des cours du pétrole ne réduise encore davantage les investissements des sociétés pétrolières.

"Nous anticipons de nouvelles réductions d'investissements de la part des grands groupes et nous baissons nos prévisions de résultats pour le secteur de 18% à 22% en moyenne pour 2015-2016", indique dans une note sectorielle Goldman Sachs.

"Les corrélations historiques entre les cours du pétrole et les revenus des sociétés de services pétroliers impliquent une baisse potentielle de 10% à 20% des revenus par rapport aux niveaux attendus pour 2014", prévient le broker.

Graphique comparant les cours du pétrole et les valeurs parapétrolières :

bit.ly/1nwTeAE

Goldman Sachs a abaissé sa recommandation sur CGG de "neutre" à "vendre" et ramené son objectif de cours sur le titre de 7,30 à 4,90 euros.

Le broker a également réduit son objectif de cours sur Technip de 67 à 52,80 euros avec un conseil à "vendre", et sur Vallourec de 37,50 à 30,90 euros avec une recommandation à l'achat. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)