LEAD 2-Hollande met l'Europe en garde face à la nervosité des marchés

jeudi 16 octobre 2014 18h49
 

* Les Bourses nerveuses dans un contexte de crises multiples

* La stagnation de l'économie européenne inquiète, dit Hollande

* Merkel demande aux Européens de respecter leurs engagements (Actualisé avec niveau de la Bourse à Paris à loa clôture)

par Elizabeth Pineau

MILAN, 16 octobre (Reuters) - La nervosité actuelle des marchés financiers s'explique par les crises internationales et la faiblesse économique de l'Europe, a estimé jeudi François Hollande, soulignant l'urgence d'une stratégie claire pour retrouver la croissance.

Un message notamment adressé à Berlin, où Angela Merkel a demandé que les pays européens poursuivent leurs efforts de réduction des déficits budgétaires et d'amélioration de leur compétitivité pour surmonter la crise de la zone euro.

Pour le président français, qui s'exprimait lors du sommet UE-Asie de Milan, "les faiblesses" constatées en Europe et aux Etats-Unis tiennent d'abord à "l'instabilité de la situation internationale" liée aux crises en Ukraine, au Moyen-Orient et en Afrique de l'Ouest, touchée l'épidémie de fièvre Ebola.

"Il y a aussi des causes propres à l'Europe", a-t-il ajouté,

citant la faible croissance, les incertitudes sur le plan d'investissement de 300 milliards d'euros prévu par la Commission et les "plans d'austérité qui s'ajoutent les uns aux autres" comme autant de facteurs de "doutes sur les marchés".   Suite...