** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la mi-séance en Europe **

mercredi 15 octobre 2014 13h18
 

* Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris 
    * Les valeurs à suivre à Wall Street : 

    PARIS, 15 octobre (Reuters) - Les Bourses européennes évoluent en baisse à
mi-séance, quelques nouvelles positives sur le front des entreprises ne
suffisant pas à inverser la tendance baissière des marchés actions qui pourrait
également se prolonger à Wall Street au vu de l'évolution des futures.
    Après une timide tentative de reprise en début de séance, le CAC 40 
abandonne 0,91% (37,16 points) à 4.051,09 points à Paris à 11h00 GMT. Le Dax-30
 cède de même 0,85% à Francfort et le FTSE-100 0,94% à Londres.
    L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 perd 0,99% et le FTSEurofirst
300 0,87%.
    A ce stade, les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture en
repli d'environ 0,3% pour le S&P-500 après sa remontée de 0,16% mardi.
    Plus forte baisse du Footsie à Londres et de l'EuroFirst 300, le groupe
pharmaceutique britannique Shire dévisse de 25% alors que son
acquisition par l'américain AbbVie paraît compromise. 
    Dans la foulée AstraZeneca perd 3,7% et GlaxoSmithKline 
1,5%.
    Egalement en baisse, les valeurs pétrolières continuent de pâtir de la chute
des cours du brut. Total cède 1,8% et Eni 1,6%.
    LVMH, en hausse de 1,5%, signe la meilleure performance de
l'EuroStoxx 50 en réaction à son chiffre d'affaires trimestriel qui témoigne
d'une bonne résistance de son activité dans le contexte difficile actuel du
marché du luxe..
    Danone, également soutenu par sa publication de chiffre
d'affaires, arrive en tête des hausses de l'EuroFirst 300 avec un gain de 3,7%,
devant le groupe de télévision allemand ProSieben (+3,6%) qui est
bien parti pour dépasser ses objectifs.  
    Sur le marché des changes, l'euro abandonne 0,1% face au dollar mais
l'attention se porte surtout sur la couronne norvégienne et le dollar canadien,
tombés à des plus bas respectifs de quatre et cinq ans face au billet vert en
conséquence de la chute des cours du pétrole auquel ces deux devises sont assez
étroitement corrélées. 
    Après leur glissade de plus de 4% mardi, les cours du brut perdent encore
plus de 1% et le Brent teste le niveau de 84 dollars, ce qui représente une
baisse de près de 25% depuis le 1er janvier.    
    Sur le marché obligataire, le rendement de l'emprunt de référence allemand à
10 ans évolue sous les 0,82%, nouveau plus bas record, en réaction à la
détérioration des perspectives de croissance en Europe.
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
    * Les Bourses européennes en 2014: link.reuters.com/pap87v
    * Performances d'actifs en 2014:   link.reuters.com/gap87v

 (Véronique Tison pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)