LEAD 1-France-Le Medef veut rouvrir les dossiers chômage et retraite

mardi 14 octobre 2014 17h27
 

* L'Unedic prévoit un déficit de 3,8 milliards en 2014

* Gattaz veut rediscuter de l'assurance chômage début 2015

* Il demande au gouvernement de revoir l'âge de la retraite (Avec détails, contexte)

PARIS, 14 octobre (Reuters) - Le Medef a demandé mardi la réouverture du dossier de l'assurance chômage, dans la foulée des déclarations du Premier ministre, Manuel Valls, et de son ministre de l'Economie, selon qui il ne saurait y avoir de tabou en la matière.

Le président de l'organisation patronale a aussi demandé la réouverture du dossier des retraites et l'abrogation du compte pénibilité mis en place par la réforme de 2013.

"Nous sommes prêts à rouvrir le dossier de l'assurance chômage", a déclaré Pierre Gattaz lors d'une conférence de presse. "La situation se dégradant, il est urgent de regarder ce problème avec les partenaires sociaux."

Les organisations syndicales et patronales gestionnaires de l'assurance chômage au sein de l'Unedic ont conclu en mars une nouvelle convention, en vigueur depuis le 1er juillet, qui fixe les modalités d'indemnisation des chômeurs jusqu'en 2016. Une échéance que les syndicats refusent à ce stade d'anticiper.

Or l'Unedic prévoit un déficit de 3,8 milliards d'euros en 2014 et de 3,5 milliards en 2015, portant à 24,9 milliards sa dette cumulée à la fin de l'année prochaine.

Selon l'organisme, ce déficit serait supérieur de 300 millions en 2014 et 830 millions en 2015 sans les économies prévues par la convention. Mais le Medef et le ministre de l'Economie se rejoignent pour les juger insuffisantes.   Suite...