Bourse-Air France-KLM en hausse, la pression monte sur Transavia

lundi 13 octobre 2014 12h28
 

PARIS, 13 octobre (Reuters) - L'action Air France-KLM figure lundi midi parmi les plus fortes progressions de l'indice SBF 120 à la Bourse de Paris après que le P-DG du groupe franco-néerlandais, Alexandre de Juniac, a menacé de créer une compagnie soeur de Transavia.

A 12h14, le titre gagne 3,44% à 6,136 euros, contre une hausse de 0,24% au même instant pour le SBF 120.

Si Air France ne parvient pas à un accord avec ses pilotes sur l'essor de sa filiale à bas coût Transavia France, le groupe créera une compagnie soeur, a déclaré Alexandre de Juniac dans le Journal du Dimanche.

"Même s'il y avait déjà une rumeur qui courrait depuis quelques temps dans ce sens, l'idée de créer une nouvelle compagnie low cost est un moyen de mettre la pression sur les pilotes pour trouver un accord et aussi de reprendre la main avec fermeté après une grève qui devrait coûter un demi-milliard d'euros à la société", commente un trader en poste à Paris.

Air France-KLM a estimé la semaine dernière que la grève des pilotes d'Air France en septembre pourrait amputer son excédent brut d'exploitation de quelque 500 millions d'euros cette année.

Sous la pression de ses pilotes qui ont fait 14 jours de grève en septembre, la compagnie aérienne a dû retirer son projet de filiale européenne à bas coûts, Transavia Europe.

L'essor de Transavia Europe, qui prévoyait la création de bases en dehors de la France et des Pays-Bas sur le modèle du système international d'EasyJet, a été abandonné au profit de celui de Transavia France mais la direction et les syndicats de pilotes ne parviennent toujours pas à s'entendre sur les contours précis de son développement.

L'action Air France-KLM profite également, comme les autres compagnies aériennes européennes, de la baisse des prix du pétrole, les cours du Brent de mer du Nord se négociant à des plus bas de près de quatre ans. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Matthieu Protard)