Chine-Pas de ralentissement trop brutal, repète Li Keqiang

dimanche 12 octobre 2014 19h27
 

SHANGHAI, 12 octobre (Reuters) - L'économie chinoise ne subira pas de coup d'arrêt brutal, malgré les inquiétudes concernant le ralentissement de l'activité et la déprime du marché immobilier, a déclaré samedi le Premier ministre du pays Li Keqiang dans le cadre d'un discours prononcé en Allemagne.

Ces déclarations, rapportées par l'agence Chine nouvelle, sont similaires à des propos tenus en juin à Londres.

"L'économie chinoise ne connaîtra pas d'"atterrissage brutal" comme certains le craignent, mais apportera une contribution positive à l'économie mondiale", a dit Li Keqiang lors d'un discours à Hambourg.

Selon une enquête publiée vendredi par Reuters, la croissance chinoise du troisième trimestre devrait être la plus faible en plus de cinq ans ans en raison de la faiblesse du marché immobilier.

S'exprimant en marge des réunions d'automne du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale, Ma Jun, économiste en chef de la banque centrale chinoise, a également dit que les chances de voir la deuxième puissance économique mondial subir un atterrissage brutal étaient "très faibles". (Adam Jourdan et Lu Jianxin, Benoît Van Overstraeten pour le service français)