Le FMI veut des "mesures audacieuses" pour soutenir la reprise

samedi 11 octobre 2014 21h13
 

WASHINGTON, 11 octobre (Reuters) - Les représentants des 188 pays membres du Fonds monétaire international (FMI), réunis samedi à Washington, ont souligné la nécessité de prendre des "mesures audacieuses" pour soutenir la reprise économique dans le monde.

Ils ont appelé les gouvernements à ne pas prendre le risque de bloquer la croissance par des mesures de resserrement budgétaire trop drastiques.

"Un certain nombre de pays font face à la perspective d'une croissance faible ou ralentie, alors que le chômage reste à un niveau élevé qui est inacceptable", a déclaré le comité monétaire et financier international (CMFI) au nom des pays membres.

Le FMI a revu en baisse cette semaine ses prévisions de croissance de l'économie mondiale pour tenir compte du début 2014 encore plus faible que prévu précédemment, tout particulièrement dans la zone euro et au Japon, mais aussi de l'impact des tensions géopolitiques.

Pour l'ensemble de l'économie mondiale, les économistes de l'institution n'attendent plus qu'une croissance de 3,3% cette année, soit 0,1 point de moins que lors de leur révision de juillet, quand ils étaient passés de 3,7% à 3,4%.

Le CMFI appelle les pays membres à mener des réformes audacieuses en matière de marché du travail et de sécurité sociale afin de libérer des fonds publics en faveur de l'investissement, pour créer des emplois et soutenir la croissance.

Il demande aussi aux banques centrales de faire preuve de prudence quand elles communiquent sur leurs changements de politique afin de ne pas provoquer de secousses sur les marchés financiers. Cette mise en garde semble viser la Réserve fédérale américaine, qui pourrait commencer à relever ses taux à la mi-2015.. (David Brunnstrom et Leika Kihara; Guy Kerivel pour le service français)