VW prolonge de 25 ans sa coentreprise avec FAW en Chine

vendredi 10 octobre 2014 15h14
 

HAMBOURG/BERLIN, 10 octobre (Reuters) - Volkswagen (VW) a annoncé vendredi avoir prolongé de 25 ans le contrat de sa coentreprise avec le chinois FAW Group dans le but d'améliorer ses activités de recherche et de développement sur le premier marché mondial automobile.

L'avenant au contrat a été signé vendredi à l'occasion d'une rencontre à Berlin entre la chancelière allemande, Angela Merkel, et le Premier ministre chinois, Li Keqiang.

VW est également en pourparlers avec FAW en vue d'une éventuelle hausse de sa participation de 40% dans la coentreprise.

Les contructeurs européens et américains cherchent à renforcer leur présence en Chine mais leur participation est plafonnée à 50% dans les sociétés communes créées avec leurs partenaires chinois.

VW, qui fut l'un des premiers à installer des capacités de production en Chine, travaille avec FAW depuis plus de vingt ans.

Le premier contructeur automobile européen a annoncé en juillet qu'il investirait deux milliards d'euros avec FAW dans la construction de deux nouvelles usines d'assemblage. Le groupe allemand exploite actuellement en Chine huit usines automobiles et neuf sites de fabrication de de pièces détachées.

"Volkswagen est dans l'obligation d'améliorer les liens avec ses partenaires chinois car il est trop dépendant de ce marché", estime Jürgen Pieper, analyste chez Bankhaus Metzler.

Le groupe de Wolfsbourg, qui a également une coentreprise avec un autre chinois, SAIC Motor, a vendu en 2013 près de 3,3 millions de voitures en Chine, soit environ un tiers de ses ventes mondiales (9,73 millions).

Ses ventes sur neuf mois en Chine, incluant celles des marques haut de gamme Audi et Porsche, ont bondi de 15% à 2,72 millions de véhicules, a dit le groupe vendredi. (Jan Schwartz et Andreas Cremer, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Marc Angrand)