Nowotny (BCE) n'exclut pas un QE de manière permanente

vendredi 10 octobre 2014 10h39
 

FRANCFORT, 10 octobre (Reuters) - Ewald Nowotny, membre du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne, n'exclut pas de façon permanente que l'institut d'émission se lance dans une politique d'assouplissement quantitatif (QE), consistant à faire tourner la planche à billets pour racheter de la dette souveraine.

"Je pense qu'il pourrait y avoir une possibilité (de QE) dans les limites de notre mandat. C'est une possibilité mais qu'il faut étudier en détail, bien sûr", a-t-il déclaré, cité par MNI, lors d'un déplacement à Cambridge (Massachusetts).

Le gouverneur de la banque centrale autrichienne a ajouté que "même si pour l'heure il n'y a pas de discussion particulière sur le QE, je ne l'excluerais pas de façon permanente".

Ardo Hansson, un autre membre du Conseil des gouverneurs de la BCE interrogé par MNI, a dit de son côté qu'il était prématuré pour la banque centrale d'envisager de nouvelles dispositions de politique monétaire avant la mise en oeuvre totale des dernières mesures de relance annoncées.

Depuis cet été, la BCE a à nouveau réduit ses taux directeurs, offert aux banques de nouveaux refinancements à long terme et annoncé son intention de racheter des actifs du secteur privé dans l'espoir de relancer le crédit à l'économie réelle.

Pour le gouverneur de la banque centrale d'Estonie, toutes ces mesures mettront du temps à produire leurs effets sur l'économie. Il estime tout aussi prématuré de décider si la BCE doit élargir son programme de rachats d'actifs aux obligations souveraines. C'est, selon lui "une décision pour l'avenir".

(Eva Taylor et Paul Carrel, Wilfrid Exbrayat pour le service français)