USA-Riverbed accepte de revoir sa stratégie

jeudi 9 octobre 2014 19h57
 

9 octobre (Reuters) - L'équipementier américain pour réseaux Riverbed Technology a annoncé jeudi qu'il examinerait des options stratégiques et lancerait en attendant un programme de réduction de coûts, pour la plus grande satisfaction du fonds spéculatif Elliott Management qui le convoite depuis de long mois.

Le titre gagne 3% à 18,63 dollars sur le Nasdaq vers 17h55 GMT, après une pointe à 19,27, à rebours de la tendance du marché.

Avec la restructuration, Riverbed entend réduire ses coûts de 20 à 25 millions de dollars par an et améliorer ses marges de un à 2%.

Il n'a pas précisé quelles options stratégiques il étudierait mais Elliot, qui a une participation de 10,5%, a d'ores et déjà apporté son soutien au conseil d'administration.

Le fonds dirigé par le financier Paul Singer s'est dit intéressé dès janvier par une reprise du groupe et il a réaffirmé il y a trois jours son offre améliorée qu'il avait soumise en février, à 21 dollars par action, soit 3,36 milliards de dollars au total (2,6 milliards d'euros).

"Riverbed a beaucoup de défis à surmonter et semble réaliser enfin qu'il lui sera difficile de rester indépendant", a commenté Daniel Ives, analyste chez FBR Capital Markets, dans une note.

Le groupe, qui a une capitalisation boursière d'environ trois milliards d'euros, a revu en baisse ses prévisions de résultats pour le troisième trimestre, tablant désormais sur un bénéfice par action de 30-31 cents au lieu de 30-32 et sur un chiffre d'affaires de l'ordre de 276-277 millions de dollars, à comparer à un précédent objectif de 285-291 millions. (Anya George Tharakan à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)