Espagne-Aena n'attire que 3 actionnaires de référence potentiels

jeudi 9 octobre 2014 10h18
 

MADRID, 9 octobre (Reuters) - La cession de 49% du capital d'Aena, premier gestionnaire aéroportuaire mondial, s'annonce difficile, le groupe espagnol n'ayant attiré que trois actionnaires de référence potentiels, apprend-on jeudi dans la presse locale, alors que sept candidats à la privatisation partielle étaient attendus le mois dernier.

Cette opération, l'une des plus importantes introductions en Bourse en Europe de l'année, a attiré des offres de Ferrovial , du Corporacion Financiera Alba - comme indiqué par Reuters mercredi - et du fonds de pension Children's Investment Fund (TCI), précise la presse.

Ces trois investisseurs participeraient à un groupe d'actionnaires détenant au maximum 21% du capital d'Aena.

Une autre tranche, de 28% du capital, sera vendue dans le cadre d'une introduction en Bourse prévue en novembre, selon le plan de privatisation partielle de l'opérateur.

Les investisseurs ont exprimé des doutes quant au succès de cette opération.

Le fonds souverain norvégien Norge Bank Investment, qui avait été contacté pour figurer parmi les actionnaires de référence, n'a pas présenté d'offre, rapporte Expansion.

Enaire, la holding publique qui contrôle Aena, n'était pas immédiatement disponible pour commenter ces informations. (Elisabeth O'Leary, Juliette Rouillon pour le service français)