Constancio (BCE) évoque une nouvelle phase de la politique monétaire

mercredi 8 octobre 2014 11h23
 

FRANCFORT, 8 octobre (Reuters) - La politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) est entrée dans une nouvelle phase avec les dernières mesures de relance annoncées, a déclaré son vice-président Vitor Constancio, ajoutant que la BCE était disposée à porter son bilan à "des niveaux sensiblement plus élevés".

Depuis cet été, la BCE a à nouveau réduit ses taux directeurs, offert aux banques de nouveaux refinancements à long terme et annoncé son intention de racheter des actifs du secteur privé dans l'espoir de relancer le crédit à l'économie réelle.

"Avec ces nouvelles mesures, le Conseil des gouverneurs montre que nous sommes prêts à porter le total de notre bilan à des niveaux sensiblement plus élevés, une manière d'assouplir encore la politique monétaire", explique-t-il, suivant le texte d'un discours publié mercredi.

Constancio a également déclaré que l'encours d'obligations sécurisées aptes à être rachetées par la BCE représentait dans les 600 milliards d'euros. Quant aux valeurs mobilières adossées à des actifs (ABS), l'encours des éligibles est de l'ordre de 400 milliards d'euros, a-t-il ajouté.

"Bien sûr, nous sommes conscients que les montant que nous pourrons racheter seront inférieurs au montant théorique", a poursuivi Constancio.

"Les ABS et obligations sécurisées dans leur majorité ne sont pas détenues par des banques et nos achats ne sont pas destinés à être concentrés essentiellement sur les banques", a-t-il poursuivi.

"Pour autant, dans le contexte actuel, des achats directs d'actifs privés par la banque centrale peuvent également être un soutien pour les banques du point de vue de leur capital".

(Paul Carrel, Wilfrid Exbrayat pour le service français)