** LE POINT SUR LES MARCHÉS à la mi-séance en Europe **

mardi 7 octobre 2014 12h38
 

* Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris 
    * Les valeurs à suivre à Wall Street : 

    7 octobre (Reuters) - Les Bourses européennes sont en net repli à mi-séance
et Wall Street est attendu dans le rouge après l'annonce d'une forte baisse de
la production industrielle allemande, qui ravive les craintes pour l'économie
européenne.
    À Paris, le CAC 40 perdait 1,11% à 4.239,08 points vers 10h30 GMT. À
Francfort, le Dax cédait 0,85% et à Londres, le FTSE 
abandonnait 0,66%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 reculait de
1,13% et le FTSEurofirst 300 de 0,89%.
    Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street
en recul de 0,3% à 0,5%.
    La production industrielle allemande a baissé de 4,0% en août, un repli plus
important qu'attendu et le plus marqué depuis janvier 2009. 
    Ce chiffre alimente les craintes de nouvel accès de faiblesse dans
l'ensemble de la zone euro. Il contribue entre autres au nouveau repli des cours
du pétrole, le Brent se rapprochant de la barre de 92 dollars le baril,
malgré la baisse du dollar observée lundi. 
    "L'Europe est en stagnation et la Chine ralentit. Le prix du pétrole aura
beaucoup de mal à monter dans ce contexte", note Michael Hewson, responsable de
l'analyse de marché de CMC Markets à Londres.
    L'euro souffre lui aussi, repassant sous le seuil de 1,26 dollar. 
    "Le chiffre allemand (...) apporte de nouvelles preuves du ralentissement de
ce qui est supposé être le moteur de la croissance en Europe", souligne Marshall
Gittler, responsable de la stratégie changes d'IronFX Global.
    Echappant au marasme ambiant, le géant minier Rio Tinto gagne 4,7%
après l'annonce du rejet d'une offre de rachat présentée par Glencore 
(-1,5%). La nouvelle profite à la plupart des valeurs minières et l'indice Stoxx
des ressources de base en Europe prend 1%. 
    Les compagnies aériennes et les groupes hôteliers pâtissent en revanche des
craintes liées à l'épidémie de fièvre Ebola. Ryanair perd 4,25%, easyJet
 4,5%, Lufthansa 3%. Soutenue par une recommandation favorable,
Air France-KLM limite son repli à 1,7%.
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)