** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

lundi 6 octobre 2014 07h25
 

PARIS/LONDRES, 6 octobre (Reuters) - Les principales Bourses européennes
sont attendues en hausse lundi à l'ouverture, à l'occasion d'une séance qui
s'annonce calme, avec peu de rendez-vous à l'agenda des marchés.
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien 
pourrait gagner jusqu'à 0,5% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,3% et
le FTSE à Londres 0,2%.  
    Le chiffre des commandes à l'industrie en Allemagne en août est attendu à
06h00 GMT tandis que l'indice Sentix du sentiment des investisseurs dans la zone
euro d'octobre sera publié à 08h30 GMT.
    A une trentaine de minutes de la clôture au Japon, la Bourse de Tokyo était
orientée en nette hausse, saluant une solide statistique de l'emploi en
septembre aux Etats-Unis. 
    La semaine qui vient sera marquée à Wall Street par le début des
publications de résultats des entreprises au troisième trimestre et les
investisseurs craignent tout particulièrement l'impact du dollar fort.
 
    Le dollar a entamé la semaine sur une note solide sur les marchés
asiatiques, non loin d'un plus haut de quatre ans touché vendredi dans le
sillage du rapport sur l'emploi américain qui alimente les spéculations sur un
relèvement des taux directeurs de la Réserve fédérale (Fed) à la mi-2015, voire
avant. Le billet vert s'est apprécié de 8% face à un panier de six
grandes devises depuis la fin juin. 
    L'euro se maintient à 1,2512 dollar après être tombé vendredi à
1,2501, un plus bas de plus de deux ans. 
    Sur le marché du pétrole, le Brent livraison novembre fléchit à
moins de 92 dollars le baril et le brut léger américain sous les 90
dollars. Les cours demeurent plombés par l'ampleur de l'offre et le dollar fort.
    
    VALEURS À SUIVRE
    UBS. Les juges français en charge de l'enquête sur un blanchiment
de fraude fiscale présumé par UBS ont évalué à un montant record de 4,88
milliards d'euros l'amende qui pourrait être infligée à la banque suisse si elle
est reconnue coupable, selon une source proche du dossier. La
Suisse a remis aux autorités françaises des documents sur 300 clients d'UBS
soupçonnés d'évasion fiscale, selon le journal SonntagsZeitung.
    EDF et AREVA. Le projet de centrale nucléaire de Hinkley
Point, en Grande-Bretagne, et le financement public qui l'accompagne soulèvent
l'opposition d'un quart des commissaires européens qui souhaitent invalider le
feu vert attendu de Bruxelles, ont dit des sources de l'Union européenne
vendredi. L'Autriche, notamment, menace de saisir la justice si l'exécutif
européen vote mercredi en faveur du projet. et 
    AREVA. Le spécialiste du nucléaire pourrait annoncer cette
semaine des baisses d'investissement afin d'éviter une dégradation de sa note
par l'agence Standard & Poor's, selon le Journal du dimanche. 
    AIRBUS. Le tribunal correctionnel de Paris a ajourné le procès pour
délit d'initiés présumés de sept anciens et actuels responsables d'EADS,
rebaptisé Airbus, et de ses deux anciens actionnaires DAIMLER et
LAGARDÈRE pour permettre à la Cour de cassation de se prononcer sur la
constitutionnalité de la procédure, l'Autorité des marchés financiers (AMF)
ayant blanchi en 2009 les prévenus pour des faits similaires. 
    
    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 
 

 (Mathilde Gardin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)