Sprint-Charge de $160 mlns pour de nouveaux licenciements

vendredi 3 octobre 2014 23h53
 

WASHINGTON, 3 octobre (Reuters) - Sprint a annoncé vendredi qu'il procédait à de nouvelles suppressions de postes, le troisième opérateur mobile américain ayant du mal à endiguer l'exode de ses abonnés consécutif à une refonte calamiteuse de son réseau.

Sprint avait supprimé 330 emplois et fermé 55 boutiques aux Etats-Unis en mars. La nouvelle vague de compression des effectifs, qui devrait s'achever d'ici la fin du mois, lui coûtera 160 millions de dollars de charges.

Sprint, dont le japonais Softbank détient 80% du capital, précise, dans un document boursier, qu'il pourrait inscrire de nouvelles charges liées à d'éventuels licenciements futurs. (Marina Lopes, Wilfrid Exbrayat pour le service français)