** LE POINT SUR LES MARCHÉS à l'ouverture des Bourses en Europe **

vendredi 3 octobre 2014 09h37
 

PARIS, 3 octobre (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert
vendredi en hausse, opérant un rebond après leur plus fort recul depuis
plusieurs mois enregistré la veille à la suite des annonces jugées décevantes de
la Banque centrale européenne (BCE).
    Le CAC 40 parisien gagnait 27,39 points (0,65%) à 4.270,06 points
peu après l'ouverture. A Londres, le FTSE prenait 0,78%. 
    La Bourse de Francfort est fermé pour cause de fête nationale.
    Les indices européens étaient également dans le vert avec un gain de 0,59%
pour l'Eurostoxx 50 et de 0,6% pour l'Eurofirst 300.
    Les places européennes ont terminé jeudi en forte baisse et l'euro a repris
du terrain dans des marchés déçus par le discours du président de la BCE Mario
Draghi, qui a donné peu de détails sur le programme de rachats d'actifs de
l'institut d'émission et n'a pas évoqué un plan imminent de rachat d'obligations
souveraines.    
    Les investisseurs prendront connaissance en cours de séance d'une série
d'indicateurs sur l'activité dans les services et les ventes au détail en zone
euro. Il attendent en outre les chiffres de l'emploi en septembre aux Etats-Unis
(12h30 GMT) qui leur donneront des indications sur la solidité de la première
économie du monde et les orientations de politique monétaire de la Réserve
fédérale.
    Aux valeurs, easyJet prenait plus de 4% dans les premiers échanges.
La compagnie aérienne britannique à bas coûts a revu en hausse ses prévisions de
bénéfice 2014 en raison d'une baisse des prix du kérosène, d'effets de change
favorables et des deux semaines de grève à Air France. 
    EasyJet tire l'indice européen des transports et des loisirs (+1%),
deuxième plus forte hausse sectorielle derrière les bancaires (+1,1%).  
    A Paris, Euronext avançait de 2,03% à 19,61 euros, Société générale
ayant entamé le suivi de la valeur en recommandant l'achat avec un objectif de
cours de 24,50 euros. 
    La Bourse de Tokyo a fini en légère hausse avec des investisseurs prudents
en raison de l'agitation politique à Hong Kong et dans l'attente des chiffres de
l'emploi aux Etats-Unis.
    Les marchés asiatiques ont accueilli avec plus de mesure que les places
européennes les annonces faites jeudi par la BCE. Ils ont par ailleurs peu réagi
à l'annonce d'un ralentissement de l'activité des services en Chine au mois de
septembre. 
    Hong Kong a rouvert vendredi après deux jours de fermeture pour cause de
jours fériés. Les marchés restent fermés jusqu'à mercredi en Chine continentale.
    Des inquiétudes sur la croissance, en particulier dans la zone euro et en
Chine, les tensions géopolitique et les craintes de l'impact de l'arrêt de la
politique de stimulation de la Fed ont rendu les marchés d'actions nerveux ces
dernières semaines.
    Dans ce contexte, le dollar évoluait à proximité d'un plus haut de quatre
ans atteint cette semaine face à un panier de devises de référence.
    Les investisseurs gardent toujours un oeil sur Hong Kong, l'un des
principaux centres financiers de la planète, où le chef de l'exécutif, Leung
Chun-ying, a exclu jeudi de démissionner et affirmé que la poursuite de
l'occupation de bâtiments publics par ses opposants risquait d'avoir de graves
conséquences. 

    * Tableau des principaux marchés mondiaux : 

 (Patrick Vignal pour le service français, édité par Juliette Rouillon)