Un trader haute fréquence inculpé aux Etats-Unis

jeudi 2 octobre 2014 20h17
 

WASHINGTON, 2 octobre (Reuters) - Un Américain spécialisé dans le trading haute fréquence a été inculpé de manipulation des prix des futures sur le marché des matières premières, a annoncé jeudi le département de la Justice.

Michael Coscia, propriétaire de la firme depuis dissoute Panther Energy Trading, est accusé d'avoir réalisé un profit illicite de près de 1,6 million de dollars (1,3 million d'euros) à la suite de ses ordres.

Les régulateurs américain et britannique avaient en juillet infligé une amende de 3,1 millions de dollars à Panther Energy Trading, qui avait dû en outre rembourser 2,7 millions de dollars de profits illicites.

Michael Coscia est le premier trader poursuivi par la justice pour "spoofing", une pratique qui consiste à déséquilibrer le carnet d'ordres d'un produit en plaçant une multitude d'ordres puis en les annulant immédiatement, avant exécution.

Cette technique visant à donner l'illusion d'une forte activité sur une valeur pour attirer d'autres intervenants est explicitement interdite par la loi Dodd-Frank de 2010 qui a réformé les marchés financiers américains.

Michael Coscia, habitant du New Jersey, devra répondre de six chefs d'accusation de fraude sur les marchés des matières premières et six autres de "spoofing" pour des opérations effectuées sur 20 marchés au total, appartenant à CME Group et à ICE Futures Europe.

"En entrant des ordres importants qu'il a (...) annulés avant que d'autres traders puissent se mettre en face, Coscia a réalisé un profit en achetant 14 contrats à 14.288 ticks et en les revendant à 14.289 ticks moins d'une seconde plus tard", note le département de la Justice.

Les marchés des futures, régulés aux Etats-Unis par la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), sont prisés des traders haute fréquence qui font appel à des programmes informatiques sophistiqués pour envoyer des paquets d'ordres en une fraction de seconde.

La CFTC a ouvert une enquête au printemps sur le trading à haute fréquence pour déterminer s'il enfreint ses règles. (Douwe Miedema, Véronique Tison pour le service français)