Budget-Renzi soutient la France sur la règle des 3%

jeudi 2 octobre 2014 14h11
 

ROME, 2 octobre (Reuters) - La France a reçu jeudi le soutien du président du Conseil italien, Matteo Renzi, après l'annonce par Paris que son déficit budgétaire ne serait pas ramené à 3% du produit intérieur brut (PIB) avant 2017.

"Nous respectons les 3% mais nous respectons aussi les décisions d'un pays libre qui est notre ami, comme la France", a dit Matteo Renzi, dont les propos, en marge d'une réunion avec le Premier britannique David Cameron à Londres, ont été diffusés par la télévision italienne.

"Si c'est ce que la France a décidé, et je ne doute pas qu'elle ait ses raisons, je soutiens (le ministre de l'Economie Emmanuel) Macron, Manuel Valls et François Hollande", a-t-il ajouté.

La France, qui a dévoilé mercredi son projet de budget pour 2015, a fait savoir qu'elle ne serait pas en mesure de respecter la règle de l'Union européenne d'un déficit budgétaire limité à 3% de PIB avant 2017. (James Mackenzie; Patrick Vignal pour le service français, édité par Marc Angrand)