France-La prévision de croissance 2015 à 1% est réaliste-Hollande

jeudi 2 octobre 2014 12h06
 

PARIS, 2 octobre (Reuters) - François Hollande a défendu jeudi l'hypothèse d'une croissance économique de 1% en France en 2015, retenue dans le budget 2015 de l'Etat.

Le chef de l'Etat a cité comme facteurs positifs la baisse de l'euro, les taux d'intérêt bas, la politique de la Banque centrale européenne et la croissance aux Etats-Unis, et comme paramètres cruciaux la politique européenne et le conflit en Ukraine.

Parallèlement à la présentation du budget, le Haut Conseil des finances publiques a estimé que "la prévision de croissance de 1,0% paraît optimiste. Elle suppose en effet un redémarrage rapide et durable de l'activité que n'annoncent pas les derniers indicateurs conjoncturels". ( et )

"Fixer 1% de croissance en 2015 paraît réaliste", a dit le chef de l'Etat à des journalistes, à l'occasion d'une rencontre à Paris avec le Premier ministre finlandais, Alexander Stubb.

"Beaucoup dépendra de plusieurs paramètres. Le premier, c'est de savoir ce que nous faisons en Europe", a ajouté le président français, qui plaide pour une politique plus favorable à la croissance. "Le second paramètre, c'est l'apaisement qui peut se produire près de nos frontières car il peut y avoir des conséquences fâcheuses si le conflit en Ukraine se prolongeait."

François Hollande a ensuite cité le niveau de l'euro, "qui a une parité aujourd'hui plus réaliste", à environ 1,26 dollar jeudi matin contre près de 1,37 début juillet.

"Enfin, il y a des taux d'intérêt qui restent exceptionnellement bas (...) il y a ce que fait la BCE, qui est de mettre des liquidités en circulation (...) et il y a le plan de Juncker" visant à réaliser 300 milliards d'euros d'investissements en Europe et la mise en oeuvre des baisses du coût du travail prévues par le pacte de responsabilité. (Julien Ponthus, édité par Jean-Baptiste Vey)