LEAD 1-Le New York Times annonce des réductions d'effectifs

mercredi 1 octobre 2014 17h47
 

(actualisé avec précisions sur les suppressions d'emplois)

1er octobre (Reuters) - Le New York Times a annoncé mercredi son intention de supprimer des emplois pour réduire ses coûts et investir dans son "avenir numérique", en réponse à la baisse des recettes publicitaires de ses éditions papier.

Cent postes de journalistes, soit 7,5% des effectifs de la rédaction du New York Times, vont être supprimés, de même qu'un nombre, moins important, de postes dans les autres activités éditoriales, ou commerciales.

Le groupe de presse compte en revanche investir lourdement dans les technologies mobiles, le développement du lectorat, le portefeuille de produits numériques, la publicité et certains domaines ciblés de presse écrite dans les prochains mois.

Les recettes publicitaires générées par le numérique devraient progresser d'environ 16% au troisième trimestre, grâce aux smartphones et à la vidéo, mais les revenus publicitaires dans leur ensemble stagneront du fait d'une nouvelle baisse dans la presse traditionnelle, ajoute le groupe.

Ces annonces ont fait gagner jusqu'à 9% à l'action New York Times à Wall Street, alors qu'à la clôture de mardi elle affichait une baisse de près de 30% depuis le début de l'année.

Le New York Times a déjà supprimé à plusieurs reprises des emplois au cours des six dernières années: 100 en 2008, 100 autres en 2009, et 30 de plus au début de 2013, selon un article publié mercredi sur le site internet du groupe.

La rédaction compte autour de 1.330 journalistes actuellement, contre 1.250 à la fin 2013. Une partie de cette augmentation a été due à des créations d'emplois dans les activités numériques. (Subrat Patnaik à Bangalore, Véronique Tison et Eric Faye pour le service français)