GB-Cameron promet des baisses d'impôts à huit mois des élections

mercredi 1 octobre 2014 17h13
 

par Andrew Osborn et William James

BIRMINGHAM, Angleterre, 1er octobre (Reuters) - A huit mois des élections législatives, le Premier ministre David Cameron a promis, s'il est réélu, des baisses d'impôts pour près de la moitié de la population britannique.

Le financement de cette mesure est estimé à plus de sept milliards de livres sterling (neuf milliards d'euros).

Le Parti conservateur, en congrès cette semaine à Birmingham, est devancé par les travaillistes dans les sondages sur les intentions de vote pour le scrutin de mai 2015.

Après les départs d'un député et d'un secrétaire d'Etat, la série noire s'est poursuivie pour Cameron qui a perdu mercredi le soutien d'un important donateur, l'homme d'affaires Arron Banks.

Ce dernier a décidé de soutenir désormais le Parti de l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP) de Nigel Farage, formation hostile au maintien de la Grande-Bretagne dans l'Union européenne et arrivée en tête des élections européennes au printemps dernier.

"Alors, Grande-Bretagne, que va-t-il se passer ?", a lancé David Cameron à l'assistance lors du discours destiné à fixer les grandes lignes de sa campagne pour les prochaines élections. "Je le dis: ne retournons pas à la case départ. Terminons ce que nous avons commencé !"

Le Premier ministre conservateur a évoqué tour à tour le récent référendum d'autodétermination en Ecosse, qui a vu la défaite des indépendantistes, la menace représentée dans le monde entier par les djihadistes de l'Etat islamique, ainsi que le rôle de la Grande-Bretagne dans la Seconde Guerre mondiale.

Il a souligné sa volonté d'être réélu avec une large majorité afin de pouvoir gouverner seul et non plus, comme actuellement, au sein d'une coalition avec le Parti libéral-démocrate.   Suite...