Russie-Vers un compromis entre Mechel et son créancier VTB Bank

mercredi 1 octobre 2014 15h02
 

MOSCOU, 1er octobre (Reuters) - Le sidérurgiste russe Mechel mène des discussions sur une restructuration de sa dette avec VTB Bank, qui a déclaré mercredi qu'il retirerait sa plainte si un accord était conclu.

La banque russe a déposé plainte la semaine dernière contre le sidérurgiste en difficulté dans le but de recouvrer une dette de 3 milliards de roubles (60 millions d'euros). Parmi les autres créanciers du groupe, la banque publique Sberbank a annoncé son intention d'emboiter le pas à VTB, tandis que Gazprombank ne l'envisageait pas dans l'immédiat.

"Nous ne sommes pas parvenus à un accord jusqu'à présent, si nous y arrivons, nous cesserons nos poursuites en justice", a déclaré le patron de VTB Bank, Andreï Kostine, aux journalistes en marge d'une conférence organisée par VTB Capital à Moscou.

Il a ajouté que "des faits importants" étaient survenus ces derniers jours au cours des discussions avec Mechel et que VTB avait "besoin de quelques jours supplémentaires". Andreï Kostine n'a pas donné plus de détails.

La dette du sidérurgiste, contrôlé par l'homme d'affaires Igor Ziouzine et qui emploie 70.000 personnes en Russie, s'élève à 8,6 milliards de dollars (6,8 milliards d'euros).

Un conseiller du Kremlin a estimé lundi que Mechel et ses créanciers n'avaient jamais été aussi proches d'un compromis.

"Je peux dire que de mon point de vue, la direction de Mechel est plus proche que jamais de parvenir à un compromis avec ses créanciers", a déclaré Andrei Belousov à la presse, selon des propos rapportés par l'agence Interfax.

Il a estimé que la plainte de VTB Bank était "une étape technique pour défendre ses intérêts".

Pour lui éviter une faillite, les autorités russes cherchent les moyens d'aider Mechel et ont proposé plusieurs projets, dont un plan prévoyant la conversion d'une partie de la dette du groupe en actions.   Suite...