Commerzbank supprime des postes dans l'obligataire, les changes

mercredi 1 octobre 2014 13h11
 

FRANCFORT, 1er octobre (Reuters) - Commerzbank supprime de 60 à 70 emplois dans sa division obligataire et changes à Francfort en raison d'une baisse de la demande, ont dit des sources proches du dossier mercredi.

La banque a dit de son côté qu'elle s'efforçait pour ce faire de procéder à des départs volontaires moyennant compensation.

La division "reste partie intégrante de nos opérations de banque d'investissement. Notre offre à la clientèle reste inchangée", a dit une porte-parole de la deuxième banque allemande.

"Des propositions comme celle-ci nous permettent de réagir avec souplesse à la demande et aux variations du marché", a-t-elle ajouté, sans donner le nombre précis de suppressions d'emplois.

Les opérations de banque d'investissement de Commerzbank emploient au total 1.800 personnes à peu près.

Des sources proches de la banque avaient dit en juillet qu'elle élargissait la base des suppressions de postes, comptant en supprimer plus de 450 en sus des 5.200 déjà annoncées.

Mais les mesures de "lissage" touchant la division obligataire et changes ne s'inscrivent pas dans ce programme, ont encore dit les sources. Il reste cependant encore une trentaine de licenciements à opérer dans la division dans le cadre du programme de restructuration d'origine, ce qui fait qu'elle pourrait perdre au total une centaine d'emplois.

Vers 11h10 GMT, le titre Commerzbank avançait de 1,18% alors que l'indice regroupant les valeurs bancaires européennes prenait 0,42%. (Arno Schütze, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)