E.ON réclame un dédommagement pour le moratoire sur le nucléaire

mercredi 1 octobre 2014 13h11
 

FRANCFORT, 1er octobre (Reuters) - E.ON a dit mercredi avoir transmis auprès d'un tribunal à Hanovre une demande de dédommagement de quelque 380 millions d'euros pour couvrir des pertes provoquées par le moratoire imposé par le gouvernement allemand sur la production nucléaire dans la foulée de la catastrophe de Fukushima en 2011.

Le groupe de services aux collectivités a également initié une procédure judiciaire contre trois Länder allemands pour le stockage, jugé coûteux, de déchets nucléaires sur des sites de réacteurs.

Les producteurs d'électricité ont été contraints de fermer plusieurs réacteurs juste après l'accident de Fukushima.

RWE, autre géant allemand de la production d'énergie, a dit en août son intention de demander une compensation pour ce moratoire de trois mois.

Ce moratoire s'est ensuite transformé en abandon définitif du nucléaire. (Tom Kaeckenhoff, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)