France-La politique familiale n'est pas remise en cause-Le Foll

mercredi 1 octobre 2014 13h33
 

PARIS, 1er octobre (Reuters) - Le gouvernement ne porte pas atteinte à la politique familiale, qui ne subit pas de "coupes budgétaires", a affirmé mercredi Stéphane Le Foll en réponse au tollé provoqué, à gauche comme à droite, par la réforme d'une série de prestations.

Confronté au risque d'une nouvelle dérive des comptes sociaux, le gouvernement a annoncé lundi 700 millions d'euros d'économies sur les prestations familiales en 2015. La prime à la naissance, par exemple, sera divisée par trois à partir du deuxième enfant pour un gain attendu de 250 millions d'euros. ( )

"Il n'y a pas de coupes budgétaires dans la politique familiale. Il y a des décisions qui sont prises pour modifier les règles qui existent aujourd'hui", a déclaré le porte-parole du gouvernement lors du compte rendu du conseil des ministres.

"Est-ce qu'il y a eu des suppressions pour les allocations ? Est-ce que la politique familiale de manière globale a été remise en cause ? Non", a-t-il ajouté.

Les mesures touchant à la politique familiale interviennent à quelques jours d'une journée d'action, dimanche à Paris et Bordeaux, des militants de "La manif pour tous" qui accusent le gouvernement de "familliophobie". (Elizabeth Pineau, édité par Sophie Louet)