BNP cherche de l'aide aux USA pour la compensation en dollars

mardi 7 octobre 2014 01h39
 

par Karen Freifeld et Dmitry Zhdannikov et Ron Bousso

LONDRES/NEW YORK, 7 octobre (Reuters) - BNP Paribas a demandé à trois banques américaines de l'aider à assurer la compensation en dollars de transactions sur le marché de l'énergie l'an prochain afin d'assurer la continuité de ses activités dans ce domaine malgré les sanctions que lui ont imposées les autorités américaines, a-t-on appris de plusieurs sources.

Ces demandes ont été adressées à JPMorgan Chase & Co , Bank of America Merrill Lynch et Citigroup en juillet-août, selon des sources qui ont requis l'anonymat, les discussions étant confidentielles.

Quatre sources dans des banques et des sociétés de négoce en Europe et aux Etats-Unis ont déclaré que JPMorgan avait rejeté la demande du groupe français mais d'autres sources sont assuré que les pourparlers se poursuivaient.

"Les discussions se poursuivent et le processus progresse de manière constructive", a dit une source proche des négociations.

BNP Paribas, JPMorgan, BAML et Citigroup ont refusé de commenter ces informations.

Les sanctions infligées à la première banque française par les autorités américaines le 30 juin dernier incluent, outre une amende de près de neuf milliards de dollars, la suspension de ses opérations de compensation en dollars pour toute l'année 2015.

Pour le régulateur bancaire de l'Etat de New York, ces opérations étaient au coeur des violations répétées des embargos américains contre le Soudan, Cuba et l'Iran commises par BNP Paribas.

  Suite...