La Grèce discute de la sortie du plan d'aide avec l'UE et le FMI

mardi 30 septembre 2014 21h15
 

ATHENES, 30 septembre (Reuters) - La Grèce a débuté mardi des négociations avec les inspecteurs de l'Union européenne et du Fonds monétaire international sur la sortie du plan d'aide international de 240 milliards d'euros dont elle a bénéficié, a déclaré mardi un responsable du ministère des Finances.

"Nous avons discuté avec la troïka (EU/FMI) de ce qui adviendra après la fin du plan d'aide, de la sortie du plan d'aide et de la question de l'allègement de la dette", a déclaré le responsable.

L'inspection en cours, qui devrait être la dernière, pourrait déboucher sur le versement d'une ultime tranche d'aide de 7,2 milliards d'euros.

Le plan d'aide doit prendre fin début 2016 mais la Grèce a fait savoir la semaine dernière qu'elle espérait en sortir plus tôt.

Le Premier ministre Antonis Samaras compte sur la sortie du plan d'aide international, largement associé à l'austérité, pour regagner du terrain face au parti de gauche Syriza, actuellement largement en tête dans les sondages.

Six années de récession en Grèce ont porté le taux de chômage à 27%, le double de la moyenne de la zone euro, et la dette du pays - due pour l'essentiel à l'UE ou au FMI - devrait représenter 177% du produit intérieur brut cette année.

La Grèce, qui espère être en mesure de couvrir ses besoins de financement l'an prochain, a effectué un retour réussi sur le marché de la dette cette année avec des émissions à trois et cinq ans. Elle pourrait encore émettre du papier à sept ans d'ici fin décembre, selon une source gouvernementale.

(Lefteris Papadimas; Patrick Vignal pour le service français)