Morningstar retire au fonds vedette de Pimco sa médaille d'or

mardi 30 septembre 2014 11h05
 

30 septembre (Reuters) - Morningstar a abaissé sa notation du fonds Pimco Total Return Fund, qui passe de la cote "or" à la cote "bronze", évoquant la décollecte et les incertitudes liées au remaniement de l'équipe dirigeante après le départ du co-fondateur Bill Gross.

L'ex-directeur des investissements a démissionné vendredi de son poste chez Pimco, qu'il a fondée il y a plus de 40 ans, pour rejoindre Janus Capital Group, un concurrent bien plus modeste alors que la société de gestion et sa maison mère Allianz prévoyaient de le licencier.

Dan Ivascyn, l'un des directeurs adjoints chargés de la gestion d'actifs, a été nommé directeur des investissements pour remplacer Bill Gross.

La responsabilité de la gestion du fonds vedette Total Return, de 222 milliards de dollars, a été reprise par trois gérants: Scott Mather, Mark Kiesel et Mihir Worah.

"La notation bronze de Morningstar reflète le niveau élevé de confiance de Morningstar dans les ressources et les capacités globales dont dispose Pimco, mais elle illustre également l'incertitude sur la façon dont toutes les parties vont s'accorder après le départ de Bill Gross", écrit l'analyste de Morningstar, Eric Jacobson, dans un rapport publié lundi.

Depuis le début de l'année, les investisseurs ont retiré 25 milliards de dollars du Total Return Fund, le plus grand fonds au monde, selon les données de Morningstar publiées fin août.

Cette dernière dégradation pourrait déclencher un nouveau mouvement de sorties de capitaux de ce fonds.

Selon un article du Financial Times publié mardi, des représentants de la Securities and Exchange Commission (SEC), de la Réserve fédérale et du Trésor américain ont parlé avec les investisseurs du marché pour les avertir des conséquences du retrait de leur argent. (on.ft.com/1xw1Yui)

Le directeur général de Pimco Doug Hodge a déclaré mardi que le groupe de gestion se préparait à des sorties de capitaux à la suite du départ de Bill Gross, mais a estimé qu'une grande majorité de ses clients resterait dans le fonds et s'est déclaré confiant dans sa capacité à faire face à ces retraits.   Suite...