LEAD 1-Boeing confirme la consolidation de sa division défense

mardi 30 septembre 2014 01h00
 

(Actualisé avec confirmation)

par Andrea Shalal et Alwyn Scott

WASHINGTON, 29 septembre (Reuters) - Boeing a confirmé une nouvelle étape de la consolidation de sa division défense, en délocalisant la majorité de ses activités hors de l'Etat de Washington vers d'autres villes des Etats-Unis.

Cette mesure va concerner environ 2.000 des 5.200 salariés de la division défense employés dans la région de Puget Sound.

La consolidation, qui fait partie des efforts actuellement entrepris par Boeing pour renforcer ce secteur de sa production, sera axée sur les services et ne touchera pas les programmes d'avion espion P-8A et de ravitaillement en vol KC-46.

La transition pourrait durer trois ans, a précisé le constructeur aéronautique, et est nécessaires pour améliorer la compétitivité de l'entreprise, a expliqué Chris Chadwick, directeur général de Being Defense, Space and Security.

Des responsables syndicaux ont dit que l'avionneur avait préparé mardi des réunions avec le personnel de sites importants de la région de Puget Sound, dans l'Etat de Washington. Ils ont ajouté que les cadres et le personnel pensaient que Boeing annoncerait que les postes seraient transférés en d'autres endroits du territoire.

Boeing veut encore réduire les coûts de deux milliards de dollars dans sa division défense, en sus des quatre milliards déjà annoncés ces dernières années, en réaction à la compression des budgets militaires américains et à une concurrence devenue plus rude.

Loren Thompson, analyste spécialisé dans la défense du Lexington Institute, explique que Boeing veut transférer dans sa division commerciale, en plein essor, autant de salariés de ses activités défense que possible. "La perte d'emplois nette sera de moins de 1%", dit-il.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français)