Wall Street ouvre en baisse, les troubles à Hong Kong pèsent

lundi 29 septembre 2014 15h46
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

NEW YORK, 29 septembre (Reuters) - Wall Street a ouvert en légère baisse lundi, les investisseurs s'inquiétant des répercussions potentielles sur la croissance chinoise des manifestations pro-démocratie à Hong Kong.

Quelques minutes après l'ouverture, l'indice Dow Jones lâche 159,13 points, soit 0,93%, à 16.954,02. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,87% à 1.965 points et le Nasdaq Composite cède 0,92% à 4.470,50 points.

La police anti-émeutes s'est subitement retirée à la mi-journée du centre de Hong Kong, théâtre d'une troisième nuit d'affrontements entre les forces de l'ordre et les militants pro-démocrates qui réclament le suffrage universel et la liberté de choix.

"Les troubles à Hong Kong sont très différents de ce à quoi nous avons pu assister ailleurs dans le monde. Hong Kong a toujours été considéré comme un endroit stable et propice aux investissements, donc voir débarquer la police anti-émeutes pose de réels problèmes", estime Oliver Pursche, président de Gary Goldberg Finacial Services à Suffern, dans l'Etat de New York.

L'indice de la volatilité, surnommé "l'indice de la peur", s'est envolé de 14% à 16,95 points, son plus haut depuis le 8 août.

Aux Etats-Unis, les statistiques continuent de suggérer une accélération de la reprise de la première économie mondiale. Les dépenses des ménages américains ont augmenté le mois dernier de 0,5%, la hausse des revenus ayant permis de dépenser davantage.

Le chiffre des promesses de ventes immobilières pour le mois d'août est attendu à 14h00 GMT.

Aux valeurs, DreamWorks Animation s'envole de 17% sur des informations faisant état de discussions de rachat par le japonais Softbank, qui pourrait mettre jusqu'à 3,4 milliards de dollars sur la table en proposant 32 dollars par action.   Suite...