Un 2e semestre qui s'annonce difficile pour le secteur du luxe

vendredi 26 septembre 2014 15h29
 

* Richemont et Prada de mauvais augure pour le secteur

* Recul des flux à destination de Hong Kong

* La baisse de l'euro sans effet rapide sur le tourisme

* Une croissance organique 2014 attendue en forte baisse

par Pascale Denis

PARIS, 26 septembre (Reuters) - Le deuxième semestre s'annonce difficile pour le luxe. Déjà plombé par le ralentissement du marché chinois, la chute des achats des touristes russes et le marasme européen, le secteur se voit maintenant confronté à une baisse des achats touristiques en Asie, notamment à Hong Kong.

Cette détérioration, visible dans les derniers chiffres publiés par le suisse Richemont et dans les prévisions de l'italien Prada, ne laisse guère présager d'amélioration de tendance pour le troisième trimestre attendu prochainement chez LVMH ou Kering.

"Les chiffres de Richemont et Prada témoignent d'un environnement très difficile, avec une décélération chinoise qui s'étend aux voyages vers Hong Kong, Macao et l'Europe", souligne Mélanie Flouquet, analyste de JP Morgan.

Déjà sensible au deuxième trimestre, le ralentissement des ventes à Hong Kong s'est amplifié pendant l'été.   Suite...