La crise du rouble est finie selon le gouvernement russe

vendredi 26 décembre 2014 10h48
 

par Elena Fabrichnaya et Alexander Winning

MOSCOU, 26 décembre (Reuters) - Le ministre des Finances russe a déclaré jeudi que la crise du rouble était finie, même si le niveau des réserves de changes du pays est à un creux depuis 2009 et que l'inflation annuelle a dépassé la barre des 10%.

La devise russe est tombée la semaine dernière à des plus bas records face au dollar et à l'euro, sous le double coup de la chute des cours du pétrole et des sanctions occidentales imposées à Moscou pour son rôle dans la crise ukrainienne.

Mais le rouble s'est quelque peu repris depuis le début de la semaine grâce, entre autres, à une drastique hausse des taux d'intérêt, des limitations aux exportations de blé ou encore des mesures informelles de contrôle des capitaux, comme le fait d'ordonner aux grands exportateurs pétroliers de vendre une partie de leurs dollars.

Il y a dix jours, la banque centrale russe a annoncé une hausse de 650 points de base de son taux directeur, à 17%.

"Le taux directeur a été relevé afin de stabiliser la situation sur le marché des changes (...) Cette période, de notre point de vue, est déjà derrière nous. Le rouble se renforce", a déclaré le ministre des Finances Anton Siluanov devant la chambre haute du parlement.

Il a ajouté que les taux, susceptibles d'étrangler une économie russe au bord de la récession, seraient abaissés si la situation restait stable.

Vers 09h45 GMT, le rouble gagnait 0,3% par rapport au dollar, à 52,70 roubles pour un dollar. Le billet vert est en baisse de près de 10% par rapport à la devise russe depuis le début de la semaine, tout en conservant un gain de plus de 60% sur l'ensemble de 2014.

Vers la mi-décembre, le rouble avait plongé jusqu'à 80 roubles pour un dollar contre une moyenne comprise entre 30 et 35 au cours du premier semestre.   Suite...