Les Nations unies renforcent l'aide alimentaire en Syrie

mercredi 16 janvier 2013 15h57
 

GENEVE, 16 janvier (Reuters) - Le gouvernement syrien a autorisé le Programme alimentaire mondial (Pam) à étendre son action dans le pays où deux millions et demi de personnes souffrent de la faim, a dit mercredi la responsable de l'agence des Nations unies.

Le PAM vient en aide à un million et demi de Syriens tous les mois mais les combats dans le pays et l'absence de partenaires locaux l'empêchent de développer son action.

Ses activités ont été limitées par le gouvernement qui a cessé d'entretenir des partenariats avec de nombreuses organisations non gouvernementales travaillant en Syrie, a déclaré la directrice exécutive du PAM, Ertharin Cousin.

Le gouvernement du président Bachar al Assad, a-t-elle ajouté, a soumis au PAM il y a une semaine une liste de 110 organisations locales. "Nous avons évalué la capacité opérationnelle des 110 agences et identifié 44 ONG qui peuvent agir auprès d'un million de personnes," a-t-elle précisé.

"Le problème, c'est que nos camions ont été plus souvent attaqués par l'opposition ces deux derniers mois. D'habitude, nous pouvons parler à ces gens et récupérer la nourriture mais c'est plus difficile d'aller dans ces zones," a-t-elle dit. (Stephanie Nebehay, Clémence Apetogbor pour le service français, édité par Gilles Trequesser)