Au Venezuela, 800% d'inflation et chute de 19% du PIB en 2016

vendredi 20 janvier 2017 23h20
 

par Corina Pons

CARACAS, 20 janvier (Reuters) - Les prix à la consommation au Venezuela ont bondi de 800% en 2016 tandis que le produit intérieur brut (PIB) s'effondrait de 18,6% selon des chiffres provisoires établis par la banque centrale que Reuters a pu se procurer.

Il s'agit de la plus forte contraction de l'économie du pays depuis 13 ans et de l'inflation la plus élevée jamais enregistrée.

La chute des cours du baril a renvoyé le Venezuela, membre de l'Opep et ex-économie pétrolière florissante, à ses pires souvenirs de l'époque de la fin de l'URSS, avec des pénuries récurrentes de produits de base et une raréfaction des devises étrangères qui handicape l'ensemble de l'économie.

Le président Nicolas Maduro et son gouvernement expliquent cette situation par une "guerre économique" menée par leurs adversaires politiques avec le soutien des Etats-Unis.

La banque centrale, elle, a cessé de publier des statistiques mensuelles et trimestrielles.

Le secteur pétrolier, qui est pratiquement l'unique source de devises du pays, a vu son activité baisser de 12,7% l'an dernier selon un extrait d'un document rassemblant les statistiques 2016 que Reuters a pu consulter. Dans le secteur non-pétrolier, la contraction a atteint 19,5%.

Ces chiffres peuvent encore être corrigés avant d'être validés par le conseil d'administration de la banque centrale, a-t-on précisé de source directement informé de la procédure.

  Suite...