USA-Enquête de la SEC sur le fondateur français de Lending Club

vendredi 7 octobre 2016 19h40
 

par Joy Wiltermuth

NEW YORK, 7 octobre (IFR) - Les autorités américaines enquêtent sur Renaud Laplanche, le fondateur français du spécialiste du crédit entre particuliers Lending Club dans le cadre des investigations menées sur les pratiques de l'entreprise, a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier.

Le ministère de la Justice et la Securities and Exchange Commission (SEC) cherchent à déterminer si Renaud Laplanche a joué un rôle dans certaines transactions avant sa démission au printemps, ont-elles expliqué.

Renaud Laplanche a quitté ses fonctions en mai après une enquête interne qui a mis au jour des documents falsifiés sur trois millions de dollars de prêts vendus à la banque d'investissement Jefferies.

Plusieurs sources ont expliqué que les investigations portaient aussi sur des prêts accordés par Lending Club à des membres de la famille Laplanche, qui a emprunté un total de 720.000 dollars par l'intermédiaire de la société.

Le ministère de la Justice et la SEC ont refusé de commenter ces informations, tout comme Lending Club. Un porte-parole de Renaud Laplanche s'est refusé à tout déclaration sur ses activités professionnelles.

A Wall Street, l'action a cédé du terrain en réaction aux informations de Reuters et abandonnait près de 2% à 17h35 GMT.

Des documents confidentiels qu'a pu consulter IFR, un service spécialisé de Reuters, montrent que Lending Club a reçu une citation à comparaître du ministère de la Justice et que l'entreprise a aussi été contactée par la SEC, précisant que les autorités avaient demandé des information sur les événements liés à la démission de Laplanche.

Mercredi, Bloomberg avait rapporté que Laplanche était visé par des investigations de la SEC sur de possibles conflits d'intérêts dans un rachat d'actions Lending Club en février.

Une source directement informée de l'évolution de l'enquête a confirmé l'information.

(Joy Wiltermuth; Marc Angrand pour le service français)