Caracal-Paris va réexaminer sa coopération défense avec Varsovie

vendredi 7 octobre 2016 17h54
 

PARIS, 7 octobre (Reuters) - La France va réexaminer l'ensemble de sa coopération en matière de défense avec la Pologne après l'annulation de la commande d'hélicoptères Caracal qui va "gravement affecter" la relation bilatérale entre les deux pays, a déclaré vendredi une source française proche du dossier.

"L'annonce est une déconvenue d'autant plus qu'elle s'accompagne d'une prise de position dans la presse polonaise qui nous semble indélicate", a dit cette source. "La relation bilatérale franco-polonaise va indéniablement être gravement affectée par cette décision".

L'annulation du contrat "va nous amener à réexaminer l'ensemble des coopérations que nous avons avec la Pologne dans le domaine de la défense et examiner ce qui peut être maintenu et ce qui malheureusement ne peut pas l'être dans le contexte actuel", a ajouté cette source.

Concernant Airbus, "il va de soi (que le groupe) va être amené - et en tant qu'actionnaire nous allons y veiller - à réexaminer sa stratégie de développement en Pologne voire même les investissements déjà réalisés à la vue de la relation qui n'a malheureusement pas réussi à se mettre en place" avec le nouveau gouvernement polonais.

L'accord sur le contrat, qui portait sur la livraison de 50 hélicoptères militaires Caracal, avait été conclu par le précédent gouvernement polonais, battu aux législatives d'octobre 2015 par le parti Droit et Justice (PiS), eurosceptique. (Marine Pennetier, édité par Sophie Louet)