BOURSE-Casino baisse, Barclays et UBS pessimistes pour l'Ebit en France

vendredi 7 octobre 2016 14h23
 

PARIS, 7 octobre (Reuters) - L'action Casino accroît ses pertes en début d'après-midi vendredi à la Bourse de Paris alors que Barclays et UBS doutent de la capacité du groupe de distribution à tenir son objectif d'Ebit en France cette année.

A 14h15, le titre abandonne 4% à 41,675 euros, parmi les plus fortes baisses de l'indice SBF 120 (-0,39%) dans des volumes étoffés (77% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext).

UBS et Barclays, dans des notes diffusées dans la perspective de la publication du chiffre d'affaires trimestriel de Casino le 13 octobre, écrivent que le groupe aura du mal à tenir sa prévision d'un Ebit de 500 millions d'euros en France en 2016. UBS le voit plutôt à 455 millions et Barclays à 456 millions.

Barclays s'attend à ce que le chiffre d'affaires du troisième trimestre reste faible en France, dans la continuité de la tendance observée au deuxième trimestre, et à une contraction des marges en Amérique latine.

UBS table sur une décélération des ventes du troisième trimestre à +0,7% au niveau du groupe (contre +1,8% au deuxième trimestre 2016) à périmètre comparable hors essence et effets calendaires, et sur un repli de 0,5% en France (contre +0,2% au T2).

Barclays maintient son conseil sur Casino à "pondération en ligne" avec le secteur mais abaisse de 11% son objectif de cours à 42 euros (contre 47 euros).

UBS est à la vente sur la valeur, avec un objectif de 30 euros. (Dominique Rodriguez, édité par Jean-Michel Bélot)