ABN Amro ne recherche pas un acheteur, surpris par Nordea

vendredi 7 octobre 2016 12h09
 

AMSTERDAM, 7 octobre (Reuters) - ABN Amro et l'Etat néerlandais, son principal actionnaire, ne recherchent pas un acheteur et ont été très surpris par la démarche de la banque suédoise Nordea en vue d'une fusion, a déclaré vendredi un responsable de la banque néerlandaise.

Nordea a eu des discussions préalables en septembre avec l'organisme public qui détient une participation majoritaire dans ABN Amro, lequel a opposé une fin de non recevoir, a ajouté le responsable.

"ABN n'est pas en jeu. Nous avons été stupéfaits de la démarche de Nordea et l'avons renvoyé vers notre premier actionnaire (...) lequel a coupé court. Point final", a-t-il dit.

L'Etat néerlandais a mis sur le marché 23% d'ABN Amro en novembre 2015, privatisation partielle d'une banque qui avait été nationalisée sept ans auparavant par le biais d'un renflouement de 24 milliards d'euros.

"La politique est de ramener la banque en Bourse et pas de faire un deal. Cela aurait pu être différent s'ils avaient apporté du cash à profusion mais ce n'était pas le cas. Leur seul but était d'avoir beaucoup d'actions d'une banque encore plus grande", a encore dit le responsable.

L'action ABN Amro est stationnaire en Bourse d'Amsterdam à la mi-journée, alors qu'elle avait pris auparavant 2% à un pic de près de six mois. Nordea était pareillement stable.

(Anthony Deutsch, Wilfrid Exbrayat pour le service français)