Delta Lloyd rejette l'OPA de 2,4 milliards de NN

vendredi 7 octobre 2016 08h29
 

AMSTERDAM, 7 octobre (Reuters) - L'assureur néerlandais Delta Lloyd a rejeté vendredi l'OPA de 2,4 milliards d'euros de son homologue NN Group.

Delta juge cette offre de 5,30 euros par action opportuniste et trop basse car il estime avoir stabilisé sa situation de solvabilité et avoir pris la voie du redressement.

NN, premier assureur néerlandais par la capitalisation, a lancé son OPA mercredi après avoir expliqué que les organes dirigeants de Delta Lloyd avaient décliné son invitation à discuter de sa proposition et à négocier une transaction mutuellement acceptable.

"Nous pensons qu'il y a une logique qui s'impose qui est de consolider le marché néerlandais de l'assurance en rapprochant les activités de NN Group et de Delta Lloyd d'une manière qui soit bénéfique à la fois aux entreprises et à leurs actionnaires", avait déclaré Lard Friese, directeur général de NN, mercredi.

NN jouit d'une forte capitalisation aux normes de la nouvelle directive européenne Solvabilité II, ce qui n'est pas le cas de Delta Lloyd qui a dû augmenter son capital par deux fois, s'exposant pour l'une d'elles à la colère de ses actionnaires qui la jugeaient inutile.

L'action NN a gagné 19% ces deux dernières années, tandis que celle de Delta Lloyd a chuté de 71%.

Les OPA hostiles sont extrêmement rares aux Pays-Bas, pays dont les entreprises sont en général bardées de défenses contre les avances jugées inopportunes.

(Toby Sterling, Wilfrid Exbrayat pour le service français)