CE-Vers un "ratio de levier" de 3% pour les banques-source

jeudi 6 octobre 2016 16h34
 

BRUXELLES, 6 octobre (Reuters) - La Commission européenne (CE) proposera sans doute que les banques européennes constituent des fonds propres de base égaux à 3% au moins de leur total de bilan et ce dans le cadre d'une refonte des règles sectorielles de l'Union européenne (UE) prévue dans les semaines à venir, a déclaré jeudi un haut fonctionnaire européen.

Ce ratio est conforme à une recommandation émise par l'Autorité bancaire européenne (ABE) en août et aux propositions du Comité de Bâle.

"Nous proposerons sans doute un ratio de levier de 3%", a dit le haut fonctionnaire. "Nous pensons que 3%, voire un peu plus, c'est un bon chiffre pour ce qui est après tout un filet de sécurité".

Pour les plus grandes banques, le ratio exigé sera sans doute de plus de 3%, ce que prône également le Comité de Bâle, a ajouté le haut fonctionnaire.

Deutsche Bank, ABN Amro et Société Générale figurent parmi des banques européennes dont le ratio s'est révélé être un peu inférieur à 3% à l'issue des tests de résistance européens rendus publics par l'ABE en juillet.

Banca Monte dei Paschi di Siena avait été la seule banque à dégager un ratio négatif dans un scénario de crise.

Christine Lagarde, la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), a déclaré de son côté, ce jeudi, que Deutsche Bank devait examiner son "business model" et ajouté qu'elle n'était pas la seule dans ce cas.

L'exécutif européen présentera son projet de loi "d'ici la fin de l'année" dans le cadre d'une réforme générale visant à intégrer dans le droit européen les accords passés à un niveau international.

En revanche, le texte ne comportera pas de révision des méthodes employées par les banques pour calculer le risque et d'autres éléments d'une prochaine réforme du corpus bancaire en cours de discussion au sein du Comité de Bâle. (Francesco Guarascio, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)