L'Allemagne s'attend à débattre du libre-échange au FMI

mercredi 5 octobre 2016 13h09
 

BERLIN, 5 octobre (Reuters) - L'Allemagne s'attend à un débat animé, lors de la réunion du Fonds monétaire international (FMI) à Washington cette semaine, sur la montée du populisme et la remise en cause du libre-échange dans plusieurs pays, a déclaré mercredi un haut responsable gouvernemental allemand.

"Pour nous comme pour beaucoup d'autres, une économie mondiale libre, la liberté de circulation des marchandises et l'absence de protectionnisme sont les principaux piliers d'un ordre que nous avons déjà défendu et soutenu", a dit cette source, qui a requis l'anonymat.

"De ce point de vue, nous aurons un débat très nourri avec le FMI sur la manière de traiter ces risques en partie nouveaux dans chaque pays et au niveau régional afin de ne pas assister, au final, à leur matérialisation et à un ralentissement progressif de l'économie mondiale."

Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, devrait souligner lors de la réunion d'automne du FMI, en fin de semaine, que les dépenses d'investissement de l'Allemagne correspondent à la moyenne européenne et que Berlin prévoit de soutenir la demande intérieure par le biais de nouveaux allégements fiscaux, a précisé cette source.

Le FMI a maintenu mardi ses prévisions d'une croissance mondiale faible en soulignant qu'une stagnation économique prolongée risquerait d'alimenter le sentiment populiste, anti-libre-échange et anti-immigration, ce qui pénaliserait l'activité, la productivité et l'innovation.

(Michael Nienaber; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)