La CE approuve sous condition le rachat de Faiveley par Wabtec

mardi 4 octobre 2016 15h18
 

BRUXELLES, 4 octobre (Reuters) - L'équipementier ferroviaire américain Wabtec a obtenu mardi le feu vert de la Commission européenne à son projet d'acquisition de Faiveley Transport pour 1,8 milliard de dollars (1,6 milliard d'euros) après s'être engagé à céder la division de matériaux de friction du groupe français.

L'exécutif européen avait demandé la cession de cette division, regroupée au sein de l'entité Faiveley Transport Gennevilliers, afin d'éviter des doublons entre Faiveley et Wabtec dans ces matériaux qui sont des éléments clés des systèmes de freinage modernes.

Wabtec avait annoncé le 6 octobre 2015 un accord définitif sur le rachat de Faiveley afin de créer l'un des leaders mondiaux des équipements ferroviaires. Reuters avait rapporté le la semaine dernière que la CE s'apprêtait à avaliser l'opération moyennant des concessions. (Foo Yun Chee, Véronique Tison pour le service français)