Le FMI inquiet d'une croissance mondiale toujours fragile

mardi 4 octobre 2016 15h01
 

* Du mieux chez les émergents, croissance US revue en baisse

* Le FMI pour le maintien de politiques monétaires accommodantes

* Un scénario de Brexit "soft"

* Inquiétudes sur la montée du protectionnisme

par Yann Le Guernigou

PARIS, 4 octobre (Reuters) - Le Fonds monétaire international (FMI) ne prévoit toujours qu'une croissance atone pour l'économie mondiale cette année, avant une timide amélioration en 2017, et il s'inquiète de la montée d'un protectionnisme qui ne pourra, selon lui, que prolonger et aggraver le marasme actuel.

Dans ses perspectives économiques d'automne publiées mardi, le FMI se félicite d'autre part de la réaction limitée des marchés à la victoire des partisans du divorce avec l'Union européenne au référendum britannique de fin juin.

Mais il souligne aussi que le "Brexit" constitue une source d'incertitudes autant politiques qu'économiques potentiellement néfastes pour l'investissement et l'emploi en Europe.

Par rapport à ses prévisions actualisées au début de l'été, le Fonds ne change rien à ses anticipations pour la croissance mondiale, qu'il voit toujours ralentir à 3,1% cette année puis rebondir légèrement à 3,4% en 2017, mais uniquement du fait d'un rebond des économies émergentes.   Suite...