RESUME DE L'ACTUALITE A 16H00 GMT (03/10)

lundi 3 octobre 2016 18h05
 

OSLO - La Colombie a perdu son statut de favori pour l'attribution du prix Nobel de la paix après la victoire du "non" au référendum sur l'accord de paix avec les Farc, a déclaré aujourd'hui un responsable de l'Institut de recherche sur la paix d'Oslo.

Le "non" à l'accord entre le gouvernement colombien et la guérilla marxiste pour mettre fin à 52 ans de conflit armé, un texte jugé trop favorable aux Farc par ses détracteurs, l'a emporté avec 50,21% des voix contre 49,78% lors du scrutin de dimanche, lors duquel la participation n'a été que de 37%.

Ce rejet inattendu a pour effet d'augmenter les chances de récompense pour d'autres lauréats potentiels du prestigieux prix, parmi lesquels figurent des défenseurs des droits de l'homme en Russie et les promoteurs de l'accord sur le nucléaire iranien, a-t-il ajouté.

---

STOCKHOLM - Le prix Nobel de médecine 2016 a été attribué en fin de matinée au biologiste japonais Yoshinori Ohsumi pour ses découvertes sur les mécanismes de l'autophagie, le "processus fondamental de dégradation et de recyclage des composants de la cellule", qui pourraient permettre de mieux comprendre le développement du cancer ou de maladies neurologiques.

Selon l'académie Nobel, ces découvertes permettent de mieux comprendre les dérèglements qui provoquent le cancer, la maladie de Parkinson ou le diabète de type 2.

---

BUDAPEST - Critiqué par l'opposition d'extrême droite après un référendum sans valeur faute d'une participation suffisante, le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, a annoncé son intention de réformer la Constitution afin d'empêcher l'Union européenne d'installer des migrants en Hongrie contre la volonté de Budapest.

Boycotté par l'opposition, le scrutin d'hier n'a attiré que 40% des électeurs alors qu'il en fallait 50% pour que son résultat soit valide. Le non à la politique européenne de quotas de migrants attribués par pays a néanmoins recueilli 98,3% des voix. Ce résultat prive Viktor Orban d'un soutien de poids à son opposition à la politique communautaire.   Suite...