D.Bank dans une course contre la montre pour un accord aux USA

dimanche 2 octobre 2016 19h39
 

par Georgina Prodhan et Kathrin Jones

FRANCFORT, 2 octobre (Reuters) - Deutsche Bank se démène pour parvenir avant l'élection présidentielle du 8 novembre à un accord à l'amiable avec les autorités américaines, qui réclament 14 milliards de dollars (12,5 milliards d'euros) à la première banque allemande pour régler un litige lié à la vente de titres adossés à des créances hypothécaires.

La menace d'une telle amende, qui représente près des quatre cinquièmes de la capitalisation actuelle de l'établissement, a fait plonger le titre Deutsche Bank en 15 jours et ébranlé aussi bien les Bourses européennes que Wall Street.

Un article de presse, non confirmé à ce stade par les parties concernées, disant que Deutsche Bank et le département de la Justice américain étaient proches d'un accord comportant une amende ramenée à 5,4 milliards, a fait toutefois fait rebondir l'action de plus de 6% vendredi.

Mais elle reste en baisse de plus de 11,6% par rapport à son cours de clôture du 15 septembre, juste avant l'annonce d'une possible amende de 14 milliards, et en repli de près de 49% depuis le début de l'année.

"De toute évidence, tant qu'une amende de cet ordre de grandeur reste ne fût-ce qu'une infime possibilité, les acteurs de marché seront inquiets", a déclaré Erik F. Nielsen, économiste en chef chez UniCredit, dans une note publiée dimanche.

Avec une capitalisation boursière de 15,93 milliards d'euros (17,91 milliards de dollars) au cours de clôture de vendredi, Deutsche Bank pèse bien moins lourd que des géants américains tels que Bank of America (159,7 milliards de dollars de capitalisation boursière) ou Citigroup (137,2 milliards).

Mais cela n'empêche pas que liens commerciaux de Deutsche Bank avec les plus grandes banques mondiales en font le principal facteur de risque pour le système financier dans son ensemble, a dit fin juin le Fonds monétaire international (FMI).

John Cryan, président du directoire de Deutsche Bank, se rendra cette semaine à Washington pour l'assemblée générale du FMI.   Suite...