28 mai 2016 / 02:02 / il y a un an

RESUME DE L'ACTUALITE A 02H00 GMT (28/05)

PARIS - Opposants au projet de réforme du marché du travail et exécutif, engagés dans un bras de fer qui menace de bloquer la France au moment où elle s‘apprête à accueillir l‘Euro de football, affichent chacun leur détermination à ne ien céder.

“Je tiendrai bon parce que je pense que c‘est une bonne réforme et nous devons aller jusqu‘à son adoption”, a déclaré François Hollande du Japon, où il participait au sommet du G7.

Les sept organisations hostiles au projet de loi Travail, CGT et Force ouvrière (FO) en tête, ont appelé à “amplifier la mobilisation” et à une manifestation nationale le 14 juin à Paris, quatre jours après le coup d‘envoi de l‘Euro.

Sur le terrain, les blocages d‘infrastructures comme les raffineries et les terminaux portuaires continuent, malgré l‘intervention des forces de l‘ordre et, selon le secrétariat d‘Etat aux Transports, une amélioration de la situation des dépôts de carburants et des stations-service.

Les grévistes qui bloquaient le dépôt pétrolier de la SFDM (groupe Bolloré) à Donges (Loire-Atlantique) ont ainsi été délogés sans violence. Mais Total déclarait en fin de matinée que quatre de ses cinq raffineries, dont celle de Donges, étaient toujours arrêtées, tandis que celle de La Mède (Bouches-du-Rhône) ne fonctionnait qu‘en débit réduit.

Les salariés CGT ont voté la reconduction de leur grève au terminal pétrolier de la CIM, au Havre (Seine-Maritime) jusqu‘à lundi. Mais les cadres non grévistes, sur ordre du préfet, ont repris le contrôle du site et rouvert les pipelines par lesquels transitent 40% des importations de brut de la France et les carburants destinés aux aéroports parisiens.

Les dockers CGT ont lancé un appel à un arrêt de travail de 24 heures le 2 juin. Mais 38 pétroliers étaient déjà en attente à Fos-Lavera (Bouches-du-Rhône), selon une porte-parole des autorités portuaires, et 16 autres au Havre (Seine-Maritime).

La fédération Force ouvrière des transports et de la logistique a appelé ses adhérents à la grève dans les villes-hôtes de l‘Euro de football les jours de matches.

PARIS - Une cinquantaine de députés de gauche ont demandé à François Hollande de reprendre le dialogue avec l‘ensemble des syndicats sur la loi Travail afin de trouver une sortie de crise. Comme la CGT et Force ouvrière, ils réclament le maintien de la hiérarchie des normes, qui donne la primauté aux conventions nationales et de branches sur les accords d‘entreprise.

PARIS - Les manifestations et les grèves contre la loi Travail peuvent cesser dès lundi si François Hollande accepte de reprendre “tout à zéro” avec les partenaires sociaux, a déclaré à Reuters le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez.

Son organisation est, avec l‘appui de Force ouvrière (FO), à la pointe de ce mouvement qui a provoqué un début de pénurie de carburants en France et menace de perturber l‘Euro de football, dont le coup d‘envoi sera donné le 10 juin au Stade de France.

La CGT continue d‘exiger le retrait du projet de loi porté par la ministre du Travail, Myriam El Khomri, qui est en revanche soutenu par la CFDT, organisation syndicale rivale.

BORDEAUX/PARIS - Les professionnels du tourisme font part de leur préoccupation à l‘approche de l‘Euro de football face à l‘érosion des réservations, en raison des violences qui ont émaillé les manifestations, des grèves dans les transports et des problèmes d‘approvisionnement en carburants.

Alain Juppé, favori à droite pour la présidentielle de 2017, s‘est inquiété hier des répercussions négatives pour l‘image de la France et la fréquentation touristique de la mobilisation syndicale contre la réforme du Code du travail qui va durer selon lui “des semaines et des semaines”.

---

BOBIGNY, Seine-Saint-Denis - Le procès des salariés d‘Air France poursuivis pour violences et dégradations aggravées dans l‘affaire “des chemises arrachées” en octobre 2015, a été renvoyé aux 27 et 28 septembre. Le 5 octobre 2015, le directeur des ressources humaines d‘Air France, Xavier Broseta, et un responsable de l‘activité long-courrier, Pierre Plissonnier, avaient été pris à partie par des salariés furieux après l‘annonce de 2.900 suppressions de postes.

---

ROME - Plus de 2.000 migrants ont été secourus en mer au cours de la seule journée de vendredi au large de l‘Italie, soit 14.000 depuis le début de la semaine.

Au total les garde-côtes italiens ont coordonné 17 opérations hier alors que l‘amélioration des conditions météo et le calme de la mer ont poussé les réseaux de passeurs opérant de la Libye à accentuer le rythme des traversées.

GENEVE - Les réfugiés évacués par la police grecque du camp d‘Idomeni, à la frontière avec la Macédoine, ont été transférés dans des centres qui ne répondent pas aux critères d‘hébergement, où ils manquent de nourriture, d‘eau et d‘accès à des sanitaires et douches en nombre suffisant, a estimé hier le Haut Commissariat des Nations unies pour les Réfugiés (HCR).

Les autorités grecques ont évacué cette semaine plusieurs milliers de migrants et de réfugiés qui se trouvaient dans des installations de fortune à Idomeni, bloqués depuis février à la suite de la fermeture de la “route des Balkans”. Au plus fort de la crise consécutive à la décision de plusieurs pays de la région, dont la Macédoine, de leur fermer leurs frontières, plus de 12.000 personnes y ont vécu.

---

WASHINGTON - La coalition menée par les Etats-Unis contre l‘Etat islamique (EI) a annoncé hier avoir tué 70 combattants djihadistes à Falloudja en Irak, dont leur commandant local.

L‘armée irakienne, avec le soutien aérien de la coalition, a lancé en début de semaine une offensive pour reprendre cette ville située à une cinquantaine de kilomètres à l‘ouest de Bagdad et passée sous le contrôle de l‘EI en janvier 2014.

Maher al Bilaoui, commandant de l‘EI à Falloudja, a été tué mercredi.

---

BEYROUTH - L‘Etat islamique s‘est emparé hier de territoires jusque là contrôlés par les rebelles syriens près de la frontière turque et s‘est rapproché de la ville d‘Azaz par laquelle transitent les combattants soutenus par des pays étrangers qui affrontent les djihadistes.

Après en avoir été repoussé le mois dernier, l‘EI a contre-attaqué et pris l‘ascendant sur les rebelles dans cette région située au nord d‘Alep et que les Etats-Unis ont identifiée comme une priorité dans le combat contre l‘organisation islamiste.

Pendant ce temps, le Front al Nosra, émanation syrienne d‘Al Qaïda, s‘est emparé jeudi soir de Deïr Khabiyeh, une ville au sud de Damas, avec l‘appui d‘autres groupes rebelles.

---

ATHENES - Le président russe Vladimir Poutine, en visite à Athènes, a déclaré hier soir qu‘il n‘y aurait aucune discussion sur le statut de la Crimée, la péninsule ukrainienne annexée par Moscou en mars 2014.

L‘annexion de la Crimée et le conflit dans l‘est de l‘Ukraine, où les séparatistes bénéficient du soutien de la Russie, ont conduit à la mise en oeuvre de sanctions contre Moscou, notamment de la part de l‘Union européenne. Les Vingt-Huit se prononceront dans quelques semaines sur leur reconduction. L‘unanimité est de rigueur en la matière.

En retour, la Russie a interdit les importations de produits frais en provenance de la plupart des pays occidentaux et envisage une possible extension de cet embargo.

---

LE CAIRE - Un navire hydrographique de la marine française, avec à son bord des équipements d‘exploration sous-marine perfectionnés, est attendu dans les prochains jours dans la zone de la Méditerranée où s‘est abîmé l‘avion d‘EgyptAir, dont plus aucun signal n‘a été capté depuis le jour du drame.

Un signal transmis par un émetteur de localisation d‘urgence avait été repéré le jour du crash et avait permis de déterminer en gros la zone de recherches, mais rien n‘a été décelé depuis.

---

WASHINGTON - Donald Trump a annoncé qu‘il ne débattrait pas avec le démocrate Bernie Sanders avant la primaire de Californie, le 7 juin prochain.

Invité mercredi soir dans l‘émission de Jimmy Kimmel sur ABC, Trump lui-même avait laissé entendre qu‘un tel débat serait un énorme succès d‘audience. Bernie Sanders, qui n‘a pu obtenir la tenue d‘un débat avec Hillary Clinton avant la Californie, s‘était alors dit prêt à relever le défi.

Mais Trump a coupé court aux spéculations. “Me fondant sur le fait que le processus démocrate de nomination est totalement faussé et qu‘Hillary Clinton la véreuse et Deborah Wasserman Schultz (ndlr, la présidente du comité national démocrate) ne permettront pas que Bernie Sanders l‘emporte, il me semble inapproprié de débattre avec le second de la course”, souligne le milliardaire new-yorkais dans un communiqué.

---

PARIS - Jean-Claude Decaux, créateur des célèbres abribus accueillant des panneaux publicitaires, est mort hier à l‘âge de 78 ans. Autodidacte, il avait créé son entreprise en 1964, inventant le concept de mobilier urbain associant service public et publicité.

Il avait pris sa retraite comme PDG de l‘entreprise en 2000 et cédé les rênes à ses deux fils Jean-Charles et Jean-François, codirecteurs généraux.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below